Regions Hainaut

Infanticide sur un bébé de sept mois à Charleroi : la mère reste en détention préventive

Illustration

© Belga AFP - Orlando Sierra

La chambre du conseil de Charleroi a confirmé, ce lundi, la détention préventive de Maude D., inculpée pour infanticide sur son bébé de sept mois en septembre 2019. La mère de famille de 23 ans a été placée mardi dernier sous mandat d’arrêt. Elle conteste avoir volontairement tué son enfant.

Yann, 7 mois, est décédé le 15 septembre 2019 au domicile familial au Faubourg de Bruxelles à Gosselies (Charleroi), dans des circonstances troubles. Après plusieurs mois d’enquête et à la suite d’une longue audition mardi dernier, un mandat d’arrêt a été délivré contre Maude D., mère du bébé, pour infanticide.

Depuis le décès de l’enfant, la mère de famille de trois enfants a multiplié les versions. À certains proches, elle a expliqué s’être endormie dans le lit-cage et s’être retrouvée sur son fils lorsqu’elle s’est réveillée. Maude D. a également invoqué une mort subite à la suite d’une erreur médicale. Elle avait d’ailleurs créé un groupe sur Facebook pour dénoncer l’erreur médicale dont son enfant, malade selon elle, avait été victime.

Le juge d’instruction a estimé avoir en sa possession une série de témoignages, des rapports d’expertises médico-légales et d’autopsie qui mettent à mal la version de la jeune mère qui conteste avoir volontairement tué son fils.

La première comparution de l’inculpée vendredi dernier devant la chambre du conseil de Charleroi avait été reportée à lundi à la demande de Me Lauvaux, conseil de Maude D. Ce dernier souhaitait examiner le dossier et s’entretenir avec sa cliente.

La chambre du conseil de Charleroi a confirmé lundi la détention préventive de la mère de famille pour un mois.

Articles recommandés pour vous