Monde

Inflation record en Europe : où est la pédale de frein ?

Prix du carburant en Allemagne

© Ina FASSBENDER / AFP

02 sept. 2022 à 14:53Temps de lecture1 min
Par Jean-François Herbecq avec Olivier Hanrion

Toute l’Europe est concernée par la crise. Avec une inflation annuelle à 9,1%, c’est le record enregistré dans la zone euro en août. Jamais l’inflation n’avait été aussi élevée depuis la publication de ces chiffres par l’Office européen des statistiques. Alors comment freiner la hausse des prix ? C’est la question qui agite les politiques en cette rentrée. Et l’Union européenne a quelques cartouches en main.

Cela fait un an que les Européens cherchent la solution. L’inflation que nous connaissons aujourd’hui, c’est la conséquence de la relance post-Covid avec les problèmes d’approvisionnement pour l’industrie qui pousse les prix vers le haut.

Mais l’inflation c’est aussi une conséquence de la guerre en Ukraine qui a fait grimper la facture énergétique. Et en Europe plus qu’ailleurs. Parce que nous sommes très dépendants du gaz russe.

Plafonnement

Et donc une partie de la solution viendra d’un meilleur contrôle du marché du gaz ou de l’électricité.

Avec un plafonnement des prix du gaz qui sera présenté dans les prochains jours promet la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Avec aussi un découplage des prix de l’électricité et du gaz. La mesure divise encore les 27, mais de plus en plus d’Etats membres sont convaincus qu’il faut passer par là.

Et puis il y a aussi la politique monétaire. La lutte contre l’inflation, c’est le cœur de la mission de la Banque centrale européenne qui devrait annoncer dans les prochains jours une nouvelle remontée de ses taux d’intérêt, sans doute plus importante que prévu. Mais avec le risque cette fois de freiner la croissance.

Concernant le gaz russe, après trois jours d’interruption pour maintenance, Gazprom va relancer comme prévu demain samedi ses livraisons de gaz à l’Europe via le gazoduc Nord Stream 1.

Les pays du G7 eux veulent mettre en place "urgemment" un plafond pour le prix du pétrole russe. L’enjeu est de rallier le plus de pays possible, car le plafonnement des prix ne fonctionnera que si tous les grands pays acheteurs y participent.

Sur le même sujet

Avec la flambée de l’inflation, l’épargne des Belges brûle et le pouvoir d’achat part en fumée

Economie

Crise énergétique : la Banque centrale européenne réitère sa détermination à contenir une inflation record

Economie

Articles recommandés pour vous