Regions Liège

Inondations à Liège : lancement d’une opération "porte à porte" dans les quartiers sinistrés

Près de 5000 sinistrés d'Angleur et de Chênée ne se sont pas encore manifestés pour obtenir les aides auxquelles ils ont droit.
14 mars 2022 à 10:30Temps de lecture1 min
Par Bénédicte Alié

Dès ce mardi 15 mars, la Ville de Liège et son CPAS lancent une vaste opération de porte à porte dans les quartiers sinistrés, à Angleur et à Chênée.

L’objectif est de s’assurer que les victimes des inondations sont bien informées des aides existantes et ensuite de les aider dans leurs démarches si cela s’avère nécessaire. "L’objectif principal est de répondre à la problématique que l’on pourrait appeler problématique de la non-demande puisqu’une bonne partie des personnes qui ont droit à une série d’aides ne se sont pas encore manifestées pour les obtenir" explique le Président du CPAS de Liège, Jean-Paul Bonjean. Cela concerne potentiellement près de 5000 personnes.

Ainsi, si des personnes sont par exemple dans les conditions du don octroyé par la Croix-Rouge, toutes les informations utiles leur seront alors transmises pour qu’elles puissent activer cette aide spécifique. Il peut également s’agir de l’aide émanant du Fonds des calamités, de la prime énergie RESA, d’un remboursement de facture de réception des installations de gaz/électricité ou encore d’une aide financière directe aux ménages sinistrés.

Les agents effectueront un premier passage en journée, suivi d’un deuxième passage en soirée ou le samedi si les occupants sont absents. En cas d’absence, un avis de passage sera laissé au domicile. "L’objectif c’est aussi que ces personnes puissent se manifester par la suite et on reviendra jusqu’à ce qu’un contact ait pu être établi avec tous les citoyens " poursuit Jean-Paul Bonjean.

Dans le cadre de cette opération, les centres d’accueil de Kinkempois et de Chênée Ventaux se transformeront dès ce 15 mars en centres d’aide administrative. Les citoyens sinistrés pourront s’y rendre pour y déposer les documents nécessaires pour effectuer leurs démarches mais aussi pour y poser toutes leurs questions.

 

Sur le même sujet

Angleur : l’oubliée des inondations de la mi-juillet ?

Audio

Articles recommandés pour vous