Monde Asie

Inondations au Pakistan : le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres se rendra sur place la semaine prochaine

© Belgaimage

30 août 2022 à 17:22Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres se rendra au Pakistan la semaine prochaine en "solidarité" avec les victimes des inondations historiques qui frappent le pays, a annoncé son porte-parole mardi.

"Étant donné la situation tragique à laquelle font face des millions d'hommes, de femmes et d'enfants touchés par des inondations historiques au Pakistan, le secrétaire général se rendra dans le pays la semaine prochaine pour une visite de solidarité", a déclaré Stéphane Dujarric lors d'un point presse.

Il devrait arriver à Islamabad le 9 septembre, avant de se rendre dans les "zones les plus touchées par cette catastrophe climatique sans précédent", où il rencontrera notamment des familles déplacées et les agences humanitaires qui travaillent sur le terrain.

Lutter contre le dérèglement climatique

Face à cette catastrophe, Antonio Guterres a insisté mardi, lors du lancement d'un appel aux dons de 160 millions de dollars pour financer les besoins les plus urgents, sur la nécessité de lutter contre le dérèglement climatique.

"Alors que nous continuons à voir de plus en plus d'événements météorologiques extrêmes dans le monde, il est scandaleux que l'action climatique soit mise en veilleuse alors que les émissions mondiales de gaz à effet de serre continuent d'augmenter, nous mettant tous - partout - en danger croissant", a-t-il dénoncé dans un message vidéo.

"Aujourd'hui, c'est le Pakistan. Demain, ça pourrait être votre pays", a-t-il mis en garde.

Des dizaines de millions de Pakistanais sont affectés par les pluies de mousson tombées sans répit depuis juin, qui ont submergé un tiers du pays et causé la mort de plus de 1100 personnes.

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Droits humains en Inde : Antonio Guterres (ONU) critique le bilan du Premier ministre Modi

Monde

Pakistan : les autorités tentent de contenir un lac gonflé par les pluies de mousson

Monde

Articles recommandés pour vous