Belgique

Inondations de juillet 2021 : "On n’a pas assez regardé ce qui a bien marché" selon Michel Hofman, chef de la Défense

L'invité de Matin Première : Michel Hofman

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 juil. 2022 à 07:10 - mise à jour 19 juil. 2022 à 08:48Temps de lecture1 min
Par Alain Lechien

Le budget de la Défense sera fortement augmenté, avec "un beau plan de 10 milliards d’investissements et surtout une courbe de croissance budgétaire jusqu’à 2030", se réjouit l’amiral Michel Hofman, chef de la Défense, interrogé sur La Première. "Pendant 30 ans on a économisé sur le département de la Défense. À un moment donné on a touché le fond et il faut reconstruire et transformer, et pour cela il faut investir avec les budgets qui sont nécessaires".

À propos du rôle joué par l’armée lors des inondations de juillet 2021, Michel Hofman "pense qu’on a mis peut-être un peu trop d’importance sur les failles et on n’a pas assez regardé ce qui a bien marché parce que nous avons appuyé la population pendant de longues semaines dans la province de Liège. Et on en a tiré des enseignements pour proposer des investissements qui nous permettront d’encore mieux soutenir la population dans le futur en cas de crise sur le territoire national. Nous sommes un peu la réserve stratégique de la nation".

À l’occasion de la guerre en Ukraine, il faut constater que les stocks de munitions détenus par l’armée belge sont très bas : "Il faut reconstruire ces stocks, et cela prend entre un et quatre ans, c’est une des lacunes de l’industrie de défense, et pas uniquement en Belgique". Notre pays a fourni du matériel à l’Ukraine et "nous appuyons l’entraînement de soldats ukrainiens. Ces soldats ont suivi une petite formation à l’Ecole de guerre des mines à Ostende sur du matériel de déminage maritime, cette formation a duré deux à trois semaines". Selon lui "c’est un conflit qui va encore durer des mois et qui s’intensifie. Il faudra continuer nos efforts d’appui à l’Ukraine durant des mois, et probablement les quelques années qui viennent", selon lui.

Amiral Michel Hofman
Amiral Michel Hofman RTBF

Sur le même sujet

Un an après les inondations, la rentrée scolaire de l'Ecole de l'Est à Verviers reste précaire

Regions Liège

Iran : au moins 17 morts dans des inondations dans le sud

Monde Moyen-Orient

Articles recommandés pour vous