RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Inondations de l'été 2021 : la commission suspend sa séance pour tenter l'unanimité des votes sur ses recommandations

24 mars 2022 à 10:48 - mise à jour 24 mars 2022 à 11:01Temps de lecture1 min
Par Belga

La commission d'enquête parlementaire consacrée à la gestion des inondations meurtrières de la mi-juillet a suspendu les travaux de sa dernière séance, jeudi matin, pour tenter de dégager un vote unanime sur ses recommandations.

Hier/mercredi, la majorité PS-MR-Ecolo et Les Engagés ont présenté 170 recommandations communes, portant notamment sur la lisibilité et la qualité des prévisions météorologiques et hydrologiques, le développement d'une culture du risque en Wallonie, la gestion des barrages, l'amélioration des plans d'urgence locaux et de la transversalité au sein de l'administration ou encore l'organisation de la reconstruction. N'ayant pas, selon lui, été associé aux discussions ayant débouché sur ce texte, le PTB a immédiatement dénoncé leur "opacité".

C'est dans ce contexte que les différents partis se sont retrouvés ce jeudi matin en commission pour discuter des recommandations et d'éventuels amendements qui pourraient y être apportés. 

"Nous nous sommes tous impliqués dans cette commission avec la responsabilité de faire la lumière sur les événements; pas pour sanctionner mais pour préparer l'avenir", a d'emblée rappelé le chef de groupe socialiste au parlement régional, André Frédéric. "Est-ce qu'on a fait la lumière sur tout? Est-ce qu'on peut expliquer pourquoi il a plu deux fois plus que prévu à certains endroits? Non. Mais on a en tout cas fait le tour du sujet, autant que faire se peut", a-t-il ajouté.

"Aujourd'hui, nos recommandations sont connues. Donnons-nous le temps de la réflexion pour voir comment le texte pourrait être amendé afin de parvenir à une unanimité des votes, ce qui serait un bon signe pour les citoyens qui nous suivent", a poursuivi le député socialiste.

Une ouverture partagée par les autres signataires du texte même si le MR, par la voix de son chef de file Jean-Paul Wahl, a précisé qu'il n'entendait pas "repartir de zéro et revenir sur chacune des 170 recommandations".

Une interruption de séance a finalement été décidée aux alentours de 10h00 afin de permettre à tous les partis de se mettre autour de la table pour tenter d'aboutir à des recommandations qui seraient unanimement soutenues.

Sur le même sujet: JT 23/03/2022

Sur le même sujet

Intempéries : le parlement wallon valide les recommandations de la commission d'enquête

Inondations 2021

inondations de la mi-juillet : au Parlement wallon, la suspension de séance n'a pas permis de dégager d'unanimité

Belgique

Articles recommandés pour vous