RTBFPasser au contenu
Rechercher

Inondations 2021

Inondations : plus 5000 dossiers introduits au fonds des calamités

4 dossiers sur 10 concernent des voitures sans omnium (ici à Pepinster)
12 janv. 2022 à 07:06 - mise à jour 12 janv. 2022 à 14:38Temps de lecture2 min
Par Erik Dagonnier

Suite aux inondations de juillet dernier, 5274 dossiers ont déjà été adressés jusqu’à présent au fonds des calamités.

Les premières indemnisations devraient débuter en janvier

Les premiers dossiers devraient être indemnisés dans le courant du mois de janvier. "Nous restons tributaires des experts qui sont aussi mobilisés par les assurances" explique Nicolas Yernaux, porte-parole du Service Public de Wallonie. Ces dossiers concernent surtout les biens des particuliers qui ne sont pas ou mal assurés. Par exemple, les personnes sans assurances habitation ou les propriétaires de voitures sans omnium. Une trentaine de personnes ont été recrutées pour traiter ces dossiers.

4 dossiers sur 10 concernent des voitures

"Ça concerne pour 39% des cas, des véhicules qui n’étaient pas assurés en omnium ou mini-omnium et pour environ 35%, tous les biens meubles : là, ça va être typiquement des locataires qui n’étaient pas assurés pour leur contenu. 20% des dossiers concernent des dossiers immobiliers où les personnes n’étaient pas assurées." A noter que 2% des dossiers concernent des biens agricoles et 1% des biens forestiers.

Des remboursements limités pour les non assurés

On sait que le fonds des calamités doit déjà verser plus d’un milliard d’euros aux assurances pour qu’elles indemnisent totalement les sinistrés, des assurances qui avaient limité leur plafond de remboursement à 40% des dégâts. Vu cet important effort financier de plus d’un milliard d’euros aux assurances, la Région wallonne a décidé d’aider aussi les non assurés mais en limitant les montants. Par exemple, pour la réparation des bâtiments…

Dernier délai : 18 avril

"Pour les personnes qui n’étaient pas assurées, il y a un plafond à 80.000 euros plus 10.000 euros si le sol d’un propriétaire nécessite d’être dépollué. Et pour les voitures, c’est un plafond de 10.000 euros quel que soit l’âge. Ce sont des sommes bien moindres que ce que les personnes auraient touché si elles avaient été assurées puisque le signal n’était évidemment pas de dire qu’il ne faut pas s’assurer mais à situation exceptionnelle, on a voulu prendre des mesures exceptionnelles et tendre la main à toute une partie de la population afin qu’elle ne tombe pas dans la précarité."
Les sinistrés ont jusqu’au 18 avril pour introduire leur dossier au fonds des calamités.

Reportage du 12 janvier :

Sur le même sujet

Six mois après les inondations, la crue de la Vesdre n'en a pas fini avec la vallée et ses habitants

Inondations 2021

Inondations à Dinant : six mois après, les sinistrés ont toujours les pieds dans la boue

Inondations 2021

Articles recommandés pour vous