Regions Liège

Inondations, un an après: une cérémonie en hommage aux personnes disparues à Chênée

Inondations, un an après: une cérémonie en hommage aux personnes disparues à Chênée

© Belga

Après s'être rendu à Limbourg, le couple royal a poursuivi sa journée de commémoration à Chênée, où une cérémonie en hommage aux personnes disparues était organisée sous chapiteau place du Gravier. Une place symbolique puisqu'elle se situe au confluent de la Vesdre et de l’Ourthe, deux vallées fortement touchées par les inondations en juillet dernier.

Ce matin, l'heure était aux discours sous le chapiteau où s'étaient rassemblés les officiels, les politiques, mais aussi des sinistrés et des familles de victimes.

C'est Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, qui a pris la parole en premier: "Face à l'immensité des défis, beaucoup a été fait mais beaucoup reste à faire. Soyez rassurés que les pouvoirs locaux et les mandataires locaux sont et resteront aux côtés des citoyens et citoyennes meurtris, assurant avec dévouement le service public de proximité".

Place ensuite au discours du Premier ministre, Alexander De Croo.

Reconstruire ne suffira pas, il faut agir, il faut aller plus loin

© Belga

Le Premier ministre a parlé de la beauté des vallées liégeoises et des héros nés de la catastrophe. Et il a insisté: "reconstruire ne suffira pas, il faut agir, il faut aller plus loin."

Alexander De Croo est également revenu sur l'émouvante histoire de Ben et de Rosa, deux scouts de 14 et 15 ans. Lors des inondations, Rosa a été emportée par l'eau. Ben a tenté de la sauver. En vain. "A nous de leur redonner de l'espoir" a conclu le Premier ministre.

Une date qui restera à jamais dans nos cœurs et dans nos mémoires

"Le 14 juillet est une date qui restera à jamais gravée dans nos coeurs et dans nos mémoires" a poursuivi le Ministre-président du gouvernement wallon Elio Di Rupo. "Ce jour-là, le ciel est tombé sur la tête des Wallons. Nous avons le pouvoir de placer les disparus au centre de la vie du pays. C'est ce que nous faisons aujourd'hui en leur rendant un hommage national."

Une minute de silence a ensuite été respectée avant que la Brabançonne ne soit entonnée, dans les trois langues nationales, sous le chapiteau où a lieu la cérémonie.

Le Roi et la Reine vont à présent rencontrer, en privé, les familles des victimes.

Sur le même sujet

Inondations en Wallonie : la Commission européenne veut une commémoration annuelle des victimes du climat

Inondations 2021

Articles recommandés pour vous