Icône représentant un article video.

Vidéo

Inquiétude aux Pays-Bas : les digues se fissurent alors qu'une personne sur trois vit sous le niveau de la mer

08 sept. 2022 à 13:14Temps de lecture2 min
Par I. Louette sur base d'un sujet d'E. Labye

La sécheresse de cet été a, comme chez nous, d’importantes répercussions sur le niveau des cours d'eau chez nos voisins néerlandais. Même si les péniches naviguent encore sur le Rhin entre l'Allemagne et les Pays-Bas, les affluents sont à sec et les digues se fissurent.

La propriétaire d’une péniche explique que sa maison flottante a touché le fond : "En temps normal, on ne voit pas les pierres. On est au niveau de l'herbe et parfois on est même à 6 ou 7 mètres plus haut. Bien sûr je suis inquiète et pas seulement pour moi. C'est un problème pour nous tous !"

Les agriculteurs sont appelés à la rescousse

Aux grands maux les grands remèdes, les agriculteurs viennent actuellement arroser les digues tous les deux jours, et visiblement ça marche. Pour le responsable de l'office des eaux de Bois-Le-Duc, les fissures se referment ainsi petit à petit.

Sans les digues plusieurs villes auraient déjà disparu sous les eaux

L’été, les niveaux sont bas, mais l’hiver, l'eau peut monter très fort et peser sur les ouvrages. Si les digues n'existaient pas aux Pays-Bas, plusieurs villes auraient déjà disparu sous les eaux. Un tiers des Néerlandais vit sous le niveau de la mer.

Les canaux sont reliés les uns aux autres, et si une seule digue s'effondre, les conséquences seront catastrophiques. Ces cinq dernières années, les Pays-Bas ont connu quatre sécheresses. Les spécialistes redoutent une aggravation de la situation.

 

 

Articles recommandés pour vous