Inspiration4 de SpaceX : un vrai voyage en orbite pour les touristes de l'espace, n'en déplaise aux milliardaires Branson et Bezos

SpaceX et ses touristes de l'espace, un peu plus près des étoiles (illustration).

© Getty

15 sept. 2021 à 13:12 - mise à jour 15 sept. 2021 à 15:00Temps de lecture2 min
Par Pascale Bollekens

Cette nuit, à partir de deux du matin (heure belge), la société SpaceX d’Elon Musk va envoyer un équipage de quatre touristes pour un séjour de trois jours à près de 500 km d’altitude autour de la terre dont aucun d’entre eux n’est un astronaute professionnel. Un nouveau vol touristique vers l’Espace mais qui n’a rien à voir avec les sauts de puce de quelques minutes, en apesanteur, à la frontière avec l’espace réalisés, cet été, par les milliardaires Richard Branson (Virgin Galactic) et Jeff Bezos (Blue Origin).

Première différence, le vol va durer trois jours, or on estime que le temps d’adaptation à l’apesanteur est de deux à trois jours, c’est-à-dire le temps du séjour. Si l’un des passagers est malade (et c’est courant, il y aurait une chance sur deux qu’un humain souffre du mal de l’espace même s’il est un pilote très bien entraîné), il ne va pas passer un voyage très agréable.

Il y a une part de risque importante dans ce vol, même si l’équipage non professionnel a subi un entraînement de six mois avec les "tortures" comme la centrifugeuse ou le vol parabolique en apesanteur dans un avion que l’on inflige aux candidats astronautes.

Des expériences biologiques à bord et une astronaute avec une prothèse

Christian Barbier, chef de projet au Centre spatial de Liège explique :" Ces touristes vont emporter des expériences biologiques. Ils ne vont pas uniquement regarder la Terre depuis la coupole installée au sommet de la capsule, il y aura un travail scientifique. A côté du milliardaire qui a payé 200 millions de dollars pour ce voyage, il y a une scientifique qui a été candidate astronaute mais n’a pas été choisie. Elle a donc un certain background. Ce ne sont pas non plus des citoyens lambda. Tous les deux sont des pilotes expérimentés."


►►► À lire aussi : tout savoir sur la mission spatiale de SpaceX et ses quatre touristes de l'espace


Autre différence avec les deux vols touristiques de l’été, la présence d’une jeune infirmière qui a une prothèse après avoir été traitée d’un cancer des os dans l’enfance. "Ce n’est pas anecdotique, dans le dernier appel à candidature de l’ESA (l’Agence Spatiale Européenne)": poursuit notre expert, "il y avait déjà une volonté d’intégrer des astronautes avec un handicap physique."

C’est le privé qui prend tout en charge

Quand ils enfileront leurs scaphandres, les quatre touristes de l’espace ne le feront pas dans les locaux de la Nasa mais bien dans ceux de SpaceX. Si l’agence spatiale américaine retransmettra en direct le décollage, le suivi médiatique du reste de la mission sera pris en charge par la société d’Elon Musk et sans doute Netflix. En résumé, c’est un vol touristique inédit à haute altitude, plus haut que la station spatiale internationale, la vue sera imprenable sur la planète bleue et la courbure de la terre, sans rendez-vous avec l’ISS.

Inspiration4: portrait des 4 voyageurs/touristes de l'espace (Source: Youtube)

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous