RTBFPasser au contenu
Rechercher

Réseaux sociaux

Instagram veut vérifier l’âge de ses utilisateurs à l’aide d’un selfie

25 juin 2022 à 12:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Le réseau social s’appuye sur un outil développé par Yoiti, une start-up britannique qui développe un algorithme de reconnaissance des traits du visage.

Grâce à l’intelligence artificielle, le réseau social serait en mesure d’estimer l’âge d’un utilisateur d’après un selfie vidéo. Selon Yoti, la marge d'erreur de son outil est d'environ 1,5 an pour les 13-19 ans, avec plus d’erreurs pour les femmes et personnes à la peau foncée. 

Pour Instagram, il s’agit d’un moyen de s’assurer que les utilisateurs ont bien l’âge requis pour utiliser l’application. Pour rappel, Instagram est, en théorie, interdit aux moins de 13 ans. De son côté, Yoti précise que les informations récoltées ne permettent pas d’identifier un individu. 

À noter que l’intelligence artificielle n’est pas la seule technique mise en place par le réseau social. D’autres options sont également en cours de test. À savoir demander à trois contacts majeurs d’attester de l’âge de la jeune personne. Ou encore de fournir tout simplement une pièce d’identité, qui sera détruite dans un délai de 30 jours. 

Connaître l'âge d'une personne en ligne est un défi complexe à l'échelle de l'industrie. Nous voulons travailler avec d'autres acteurs de notre secteur et avec les gouvernements pour établir des normes claires pour la vérification de l'âge en ligne”, explique Instagram sur son blog. “De nombreuses personnes, comme les adolescents, n'ont pas toujours accès aux formulaires d'identification qui rendent la vérification de l'âge claire et simple. En tant qu'industrie, nous devons explorer de nouvelles façons d'aborder le dilemme de vérification de l'âge d'une personne lorsqu'elle n'a pas de pièce d'identité.”

Soulignons que si le test, qui a lieu actuellement aux États-Unis, part d’une bonne intention, certains s’inquiètent déjà d’éventuelles dérives ou de fuites de données.

Sur le même sujet

Des vidéos d’agressions de policiers partagées sur les réseaux sociaux à Bruxelles, « on nous attire dans des guets-apens »

Actualités locales

"1001 fesses", le projet photo pour apprendre à aimer son postérieur

Culture web

Articles recommandés pour vous