Monde Amérique du Sud

Insurrection à Brasilia : la Cour suprême brésilienne ordonne l’arrestation du ministre de la Justice sous Bolsonaro

Le ministre brésilien de la Justice, Anderson Torres, prononce un discours lors d’un événement visant à présenter la nouvelle carte d’identité et le nouveau passeport nationaux au Palais Planalto à Brasilia, le 27 juin 2022.

© EVARISTO SA / AFP

La Cour suprême brésilienne a ordonné mardi l’arrestation d’Anderson Torres, l’ancien ministre de la Justice et de la Sécurité sous la présidence de Jair Bolsonaro. En tant que chef de la police fédérale, sa responsabilité est en jeu quant à l’assaut des principales institutions démocratiques du Brésil, dimanche, dans la capitale Brasilia.

 

Extrait de notre 19h30 :

Juste après ces violences, il avait été licencié par le gouverneur du district fédéral. Par ce mandat d’arrêt, la Cour suprême se conforme à la demande formulée dimanche par le procureur général.

Perquisitions

Mardi, la police perquisitionnait le domicile d’Anderson Torres, selon les médias locaux. L’ex-ministre n’était cependant pas présent puisqu’il se trouve actuellement en Floride, l’État américain où est hospitalisé Jair Bolsonaro en raison de douleurs abdominales. L’ex-président d’extrême droite avait quitté le Brésil deux jours avant l’investiture de Lula, se refusant à lui remettre l’écharpe présidentielle.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous