RTBFPasser au contenu

Sciences insolites

Intelligence artificielle : on peut savoir ce qu'il y a dans une bouteille de vin sans l'ouvrir !

Intelligence artificielle : on peut savoir ce qu'il y a dans une bouteille de vin sans l'ouvrir !

Un jus charpenté, une robe sombre et dense, une bouche ronde... Vous avez sans doute remarqué que les commentaires associés à une bouteille de vin utilisent souvent le même vocabulaire.

Une particularité qui a permis de mettre au point un algorithme capable de générer automatiquement des critiques sans qu'aucune papille ne soit utile...

Un algorithme basé sur 250.000 avis éclairés

Le Guide Hachette des vins, Bettane et Desseauve, la Revue du vin de France, Decanter... Voilà autant de sources pour obtenir les meilleurs conseils avant d'acheter une bouteille de vin. Toutes ces références consacrent un temps précieux une bonne partie de l'année à déguster les dernières pépites afin d'éclairer au mieux les lecteurs. Il n'y a donc pas mieux comme type de supports avant de passer à la caisse... A moins que l'intelligence artificielle ne vienne jouer les entremetteuses. 

Aujourd'hui, une technologie est capable d'élaborer un commentaire à propos d'une bouteille de vin ou de bière sans qu'aucun être humain n'intervienne.

Plus concrètement, c'est un algorithme qui a été mis en place, à partir de 125.000 critiques publiées dans la réputée revue Wine Enthusiast Magazine et 143.000 autres du site RateBeer.

Tout cela est très sérieux puisque les résultats ont été publiés dans une revue universitaire (International Journal of Research in Marketing). Et cette méthode pourrait être appliquée à bien d'autres produits de grande consommation comme le café ou même les voitures, indique le média Scientific American, qui révèle cette étude

Des commentaires aussi pertinents que ceux des "plumes" humaines

Vous doutez de la qualité des commentaires émis par cette intelligence artificielle ? Les chercheurs assurent que les participants n'ont pas pu distinguer les avis écrits par une main humaine de ceux rédigés par un ordinateur.

Le millésime, la méthode de vinification, le cépage ou encore le terroir sont autant de données que la technologie étudie pour "écrire" ses critiques.

Le rendu est d'autant plus aisé que les commentaires œnologiques utilisent généralement le même champ sémantique et le même vocabulaire.

Les limites de l'exercice

Que les sommeliers se rassurent, cette technologie a bien des limites. Les scientifiques assurent en effet que leur algorithme n'est pas encore capable de prédire le profil aromatique d'un vin selon son potentiel de garde. Les papilles demeurent l'unique outil pour ce type d'information essentielle quand on souhaite associer une bouteille au bon moment de dégustation lors d'un repas...

Sur le même sujet

21 avr. 2022 à 13:34
9 min
11 avr. 2022 à 10:03
8 min

Articles recommandés pour vous