Intempéries en France : les recherches de disparus se poursuivent

Intempéries en France : les recherches de disparus se poursuivent

© VALERY HACHE - AFP

05 oct. 2020 à 18:07 - mise à jour 05 oct. 2020 à 18:07Temps de lecture2 min
Par Belga

Les secours étaient toujours à la recherche lundi d’une vingtaine de personnes en France après les crues qui ont dévasté vendredi trois vallées surplombant Nice (sud-est), où des produits de première nécessité sont acheminés avec difficulté.

Sur le versant français, "les recherches pour retrouver des personnes disparues se poursuivent tout comme le déblaiement pour tenter de rétablir les voies d’accès" aux zones sinistrées, ont indiqué les pompiers du département des Alpes-Maritimes.

Trois nouveaux corps ont été découverts lundi dans les villages montagneux de l’arrière-pays niçois, venant s’ajouter à un premier corps trouvé à Saint-Martin-Vésubie, et portant à au moins six morts, le bilan de ces pluies exceptionnelles qui ont également touché le nord-ouest de l’Italie.

Outre les 4 victimes retrouvées en France, les pluies torrentielles ont fait deux morts en Italie à quelques centaines de kilomètres de Nice, dans le Val d’Aoste et le Piémont. Le doute entourait par ailleurs le cas d’un homme retrouvé à Vintimille, ville frontière italienne. Lundi soir, il n’avait pas encore été formellement identifié par les autorités françaises comme une victime de la vallée de la Roya.


►►► À lire aussi : Intempéries en France : trois nouveaux corps retrouvés dans l’arrière-pays de Nice


Selon les pompiers français, il reste huit personnes portées "disparues" qui ont été vues emportées par les flots, et 13 autres "recherchées", qui n’ont pas donné de nouvelles depuis vendredi.

Ce jour-là, des maisons entières ont été réduites en miettes par les coulées de boue, l’asphalte des routes a été broyé, des ponts engloutis. Avec la destruction des routes départementales, l’accès des secours aux populations sinistrées est rendu très difficile.

Lundi soir, les trois vallées de la Vésubie, de la Roya et de la Tinée restaient inaccessibles par voie terrestre, et privées d’électricité et de téléphone.

Dans l’arrière-pays niçois, de nombreux foyers restent privés d’électricité, de téléphone et d’internet en raison de l’inaccessibilité des zones sinistrées, rendant particulièrement difficiles les réparations des réseaux, selon leurs gestionnaires. Lundi en milieu de journée, dernier bilan disponible, encore 7500 foyers étaient coupés d’électricité et une dizaine de milliers de personnes n’avaient pas accès à internet dans les Alpes-Maritimes, selon le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité Enedis et l’opérateur Orange.

France : Intempéries et inondations

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous