RTBFPasser au contenu
Rechercher

Politique

Intempéries en Wallonie : 1170 demandes ont désormais été approuvées par le Fonds des calamités, confirme Elio Di Rupo

18 mai 2022 à 10:50 - mise à jour 18 mai 2022 à 10:52Temps de lecture2 min
Par Belga

Sur les 7700 demandes introduites par les sinistrés des inondations de juillet 2021 auprès du Fonds des calamités, 1170 ont fait l’objet d’une décision positive, a indiqué Elio Di Rupo, le ministre-président wallon, mercredi, à l’occasion de son discours sur l’état de la Wallonie devant le parlement régional.

Le Fonds est par ailleurs est en attente de compléments d’informations de la part de ces demandeurs non-assurés pour plus de 3300 dossiers, a-t-il ajouté.

Il y a un mois, seules 361 décisions positives avaient été rendues sur les 7400 dossiers qui avaient alors été introduits.

Des dispositions spéciales pour ceux qui sollicitent le Fonds des calamités

"Pour les personnes qui sollicitent le Fonds des calamités pour la réparation ou la reconstruction d’un logement dont elles sont propriétaires, le gouvernement wallon a prévu des dispositions spéciales", a rappelé le ministre-président régional.

Ainsi, pour les personnes les plus démunies, une police d’assurance n’est pas un préliminaire à l’octroi d’une indemnité par le Fonds des calamités, la condition de souscription d’un contrat d’assurance incendie – et donc d’assurance en cas de catastrophe naturelle – n’étant pas applicable aux bénéficiaires d’un revenu d’intégration sociale ou d’un revenu équivalent.

"Les personnes en difficulté financière suite aux dommages qu’elles ont subi peuvent quant à elles fournir une déclaration sur l’honneur précisant qu’elles s’engagent à souscrire une assurance après réception de l’aide du Fonds des calamités", a poursuivi Elio Di Rupo.

Ce dernier est par ailleurs revenu sur les conclusions de la commission d’enquête parlementaire consacrée à la gestion de ces inondations meurtrières. "Nous avons pris acte des 161 recommandations qui ont été formulées. Celles qui relèvent exclusivement de la Région wallonne ont été réparties entre les ministres compétents qui les analyseront et proposeront au gouvernement les mesures à prendre le cas échéant. Les recommandations qui ne relèvent pas des attributions exclusives de la Région font l’objet d’une analyse par le Comité stratégique du SPW afin de les répartir entre les niveaux de pouvoir concernés. Sur cette base, j’effectuerai les démarches nécessaires auprès des institutions concernées", a enfin assuré le ministre-président.

 

Sur le même sujet:

Discours d'Elio Di Rupo sur l'état de la Wallonie: les inondations et conclusions de l'enquête parlementaire (18/05/2022)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Congrès des socialistes wallons : le futur des Wallons s’annonce "brillant", déclare Elio Di Rupo

Politique

Discours d’Elio Di Rupo sur l’Etat de la Wallonie : une région "en voie de redressement", malgré le covid et les inondations

Politique

Articles recommandés pour vous