Icône représentant un article video.

Vuelta - Cyclisme

Intenable dans les Praeres, l’ouragan Evenepoel dégoûte encore les favoris et conforte son maillot rouge, Meintjes s’adjuge l’étape !

9e étape : Illaviciosa > Les Praeres Nava : Victoire de Louis Meintjes. Evenepoel accroit son avance.

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

28 août 2022 à 05:00 - mise à jour 28 août 2022 à 15:59Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick

Où s’arrêtera Remco Evenepoel ? Etape après étape, la question mérite tout doucement d’être posée. Déjà sereinement armé de sa tunique rouge de leader, le Belge a encore frappé un grand coup psychologique sur la cafetière de la concurrence en lâchant tous les autres favoris au général dans la dernière montée des Praeres.

Un essorage collectif, au train, sans forcément attaquer mais en imprimant un rythme de dingue, dont Evenepoel est devenu coutumier depuis l’entame de cette Vuelta. Mis sur du velours par un travail de sape XXL de sa formation, il a pris les rênes du peloton dans les premiers hectomètres des Praeres. Et comme dans le Pico Jano il y a quelques jours, personne n’a su suivre la mobylette Evenepoel une fois lancée.

Ayuso, Roglic et même Mas, tous les favoris ont dû voir, un à un, Remco Evenepoel filer à l’anglaise et se hisser, seul et à un rythme monstrueux, vers le sommet de ces Praeres. Et si, à l'arrivée, cela ne suffit pas pour arracher la victoire d'étape, revenue à Louis Meintjes, l'essentiel est évidemment ailleurs pour un Evenepoel dont on se demande bien jusqu'où il peut aller.

“Je me sens bien dans les cols difficiles. Je suis confiant sur mes capacités” avait-il prévenu avant le départ de cette étape. Une déclaration arrogante pour certains, une prémonition pour l’intenable Evenepoel. A l’arrivée, il grappille 44 secondes sur Enric Mas et 52 secondes sur Primoz Roglic. Au général, il s'envole puisqu'il compte désormais 1m12 d'avance sur l'Espagnol et 1m53 sur tous les autres ! Notons que les grands perdants (débours à confirmer) sont Joao Almeida et Tao Geoghegan Hart.

Membre de l’échappée matinale et souvent frustré en Grand Tour, Louis Meintjes a donc enfin mis dans le mille en attaquant au bon moment pour s’adjuger une étape éreintante et offrir à Intermarché-Wanty une victoire de prestige.

Loading...
Loading...
Loading...
L’ouragan Evenepoel dégoûte encore les favoris et conforte son maillot rouge
Cette neuvième étape de la Vuelta sera capitale.
Profil de la 9e étape.
Profil de la 9e étape. © Vuelta

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous