RTBFPasser au contenu
Rechercher

Surfons Tranquille

Internet : La fraude au Président dans le top 3 des cyberattaques

Surfons Tranquille

La fraude au président dans le top 3 des cyberattaques

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

D’après une étude récente de la société Euler Hermes, le ransomware n’est pas le seul à avoir été utilisé, en termes d’escroquerie, depuis le début de la crise sanitaire. La fraude au président est désormais la troisième cyberattaque la plus présente dans le monde. Elle a été renseignée par 38% des entreprises qui ont répondu à cette étude. Et le télétravail serait une des principales sources de réussite de cette arnaque. Notamment, parce qu’il limite nos contacts sociaux en présentiel.

Dans un premier temps, l’escroc va se documenter au sujet de l’entreprise. Il pourra de la sorte connaître le nom du grand patron ou encore, d’un administrateur. Usurpant cette identité, il prendra alors contact avec la comptabilité en demandant d’effectuer un versement rapide et en insistant sur l’urgence et la confidentialité à respecter. Cette demande reçue va alors être immédiatement exécutée sans que le destinataire du mail ne prenne le temps de se poser la question. En télétravail, sans contact direct avec ses collègues, il n’en parlera pas parce que le message reçu insiste sur cette confidentialité.

Utilisez Internet en toute sécurité avec Surfons Tranquille

le mardi à 13h45 dans Lunch Around The Clock sur Classic 21 !

Une entreprise française, qui est une des plus importante en matière de gestion, a ainsi perdu plus de 14 millions d’euros. Il est donc fondamental de régulièrement rappeler les normes à respecter à tous les employés. En leur expliquant notamment qu’il faut toujours se méfier de ces demandes qui insistent sur l’urgence et le côté confidentiel. Mais aussi, de les inviter à contacter par téléphone la personne qui se dit être à l’origine du mail reçu.

Alors, il est vrai que lorsqu’il s’agit d’une petite ou moyenne entreprise, ce dernier conseil est assez facile à suivre. Par contre, dans les très grandes entreprises, comptant des centaines de membres, il est beaucoup plus difficile de pouvoir contacter le grand patron. Il est donc important pour les entreprises concernées, de désigner un référent. Il pourra rapidement se renseigner au sujet de la situation qui lui sera décrite.

Une procédure sécurisée pour la finalisation des paiements peut aussi être mise en place. Par exemple, via une validation électronique effectuée par le référent. Ce qui permettra de procéder à une vérification de la demande avant confirmation.

Retour sur d’autres sujets à lire ou à écouter

Sur le même sujet

Linkedin est devenu source d’information pour les escrocs

Surfons Tranquille

Pourquoi ces contenus qui correspondent à vos centres d’intérêt ?

Surfons Tranquille

Articles recommandés pour vous