RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Invasion de l'Ukraine : l'AIEA très inquiète de la prise de la centrale de Tchernobyl

Guerre en Ukraine: prise de contrôle de Tchernobyl par la Russie, quels sont les risques? (Karine Herviou)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Russie, qui a lancé jeudi une invasion de l'Ukraine, a pris le contrôle de la centrale de Tchernobyl, site du pire accident nucléaire de l'histoire en 1986, a annoncé la présidence ukrainienne. Dans un communiqué, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a dit suivre "la situation avec grande inquiétude".

L'instance onusienne a appelé "à un maximum de retenue pour éviter toute action qui mettrait les sites nucléaires du pays en danger".

Un maximum de retenue pour éviter toute action qui mettrait les sites nucléaires du pays en danger

Dans le cas de Tchernobyl, l'instance onusienne n'a pas été informée par son homologue ukrainienne de "destructions". "Il est d'une importance vitale que les opérations dans cette zone ne soient pas affectées ou perturbées d'aucune manière", a insisté son directeur général Rafael Grossi.

"Après des combats acharnés, nous avons perdu le contrôle du site de Tchernobyl", avait déclaré Mikhaïlo Podoliak, un conseiller de la présidence. Kiev avait fait état plus tôt d'affrontements près du dépôt des déchets nucléaires du site.

Après la perte du contrôle de cette zone hautement contaminée, "l'état des installations" de la centrale, de la chape étanche isolant son réacteur accidenté et d'un dépôt pour le combustible nucléaire "est inconnu" et "il est impossible de dire si la centrale est en sécurité", avait ajouté le responsable.

"C'est une des menaces les plus graves pour l'Europe", avait-il ajouté en estimant que les Russes pourraient organiser des "provocations" sur ce site afin d'en rejeter la responsabilité sur l'Ukraine.

 

Loading...

Sur le même sujet

Nucléaire iranien : Moscou réclame à Washington des garanties avant un accord

Monde

Des données de radiation préoccupantes: l'Ukraine s'inquiète de la situation à Tchernobyl, tombé aux mains des Russes

Monde

Articles recommandés pour vous