Info

Invasion de l'Ukraine : le commerce flamand avec la Russie est à peu près à l'arrêt

© © Tous droits réservés

Les flux commerciaux avec la Russie sont pour ainsi dire à l'arrêt, et pas uniquement pour les produits visés directement par les sanctions, a expliqué jeudi la ministre flamande de l'Economie, Hilde Crevits, au parlement flamand.

Il y a principalement trois catégories de produit importées de Russie vers la Flandre: les diamants (10% d'entre eux viennent de Russie), les ressources minérales comme le pétrole et le gaz (8%) et le bois, les produits en bois et le charbon de bois (5,5%).

Loading...

 

L'arrêt de ce commerce est dû notamment à la difficulté du transport. Les armateurs refusent de transporter par la mer, le transport par route se déroule très difficilement, le transport aérien doit être détourné, ce qui mène à des surcoûts considérables, etc. L'augmentation des primes d'assurance ou l'incertitude entourant le paiement jouent également un rôle dissuasif.

Les entreprises touchées seront soutenues, a assuré la ministre CD&V. Divers instruments sont disponibles: crédits-ponts, garanties, etc. Le gouvernement flamand a prévu 100 millions d'euros pour aider les entreprises touchées à assurer leurs liquidités. Des aides sont également disponibles pour aider des PME à se réorienter.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : Londres assure que la Russie a isolé l'Ukraine du commerce maritime international

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous