RTBFPasser au contenu

Guerre en Ukraine

Invasion de l'Ukraine : le Conseil de l'Europe réclame des "couloirs humanitaires viables"

La secrétaire générale du Conseil de l'Europe
07 mars 2022 à 17:092 min
Par Belga

Le Conseil de l'Europe, vigie de l'Etat de droit sur le continent, a réclamé lundi la mise en place de "couloirs humanitaires viables" en Ukraine et exhorté Moscou à mettre fin à "la répression sans précédent" de la liberté d'expression.

"Je demande instamment un accord sur des couloirs humanitaires viables, essentiels pour permettre le passage en toute sécurité de milliers de personnes déplacées fuyant la mort et la destruction", a déclaré Marija Pejcinovic Buric, la secrétaire générale du Conseil de l'Europe.

Elle a salué la "solidarité sincère" exprimée par les Etats membres du Conseil de l'Europe, et "en particulier la Pologne", à l'égard des "1,7 million de réfugiés qui ont franchi les frontières ukrainiennes".

Elle a appelé à l'expression d'une attention renforcée à l'égard des femmes et des filles qui, "alors qu'elles tentent d'échapper aux conflits, deviennent encore plus vulnérables, menacées par la violence, les agressions sexuelles et le viol".

Dans le même temps, la Commissaire du Conseil de l'Europe pour les droits de l'homme, Dunja Mijatovic, a déploré l'adoption vendredi par le parlement russe de nouvelles mesures introduisant de lourdes peines de prison pour toute diffusion d'"informations mensongères sur l'armée".

"Des dizaines de médias indépendants et étrangers ont été soumis à la censure en étant soit interdits, soit bloqués, soit contraints de supprimer toute information ne provenant pas de sources officielles", s'est-elle émue dans un communiqué distinct.

"Plus de 13.000 personnes, dont des enfants et des personnes âgées, ont été arrêtées pour avoir exercé leur droit légitime de protester pacifiquement contre la guerre", a-t-elle poursuivi, pointant la responsabilité des autorités russes.

"Je les exhorte à mettre fin à la répression contre les défenseurs des droits de l'homme, les journalistes, les militants et les citoyens ordinaires et à respecter pleinement leurs droits humains", a-t-elle conclu.

Mardi, dans une précédente prise de position, Dunja Mijatovic avait appelé Moscou à mettre fin "immédiatement" au "carnage" en cours en Ukraine.

Le Conseil de l'Europe réunit 47 Etats membres, dont la Russie et l'Ukraine. Au lendemain du début de l'offensive russe en Ukraine, l'organisation paneuropéenne a suspendu Moscou de toute participation à ses principales instances.

Sur le même sujet

14 mars 2022 à 17:00
2 min
08 mars 2022 à 12:00
1 min

Articles recommandés pour vous