Guerre en Ukraine

Invasion de l'Ukraine : le Japon va sanctionner la Russie dans les semi-conducteurs

Image d'illustration

© Belgaimage

25 févr. 2022 à 07:16Temps de lecture2 min
Par AFP

Le Japon a annoncé vendredi des sanctions supplémentaires contre Moscou pour son invasion de l'Ukraine, visant le secteur financier et l'exportation de composants électroniques vers la Russie, qui a aussitôt condamné ces mesures.

"Il y aura une sérieuse réponse de notre part", a promis l'ambassadeur de Russie, Mikhail Galuzin, lors d'une conférence de presse à Tokyo, en "regrettant profondément" les mesures "contre-productives" prises par la troisième économie mondiale à l'encontre de son pays.

En plus de premières sanctions annoncées mercredi, les nouvelles mesures de Tokyo "comprennent le gel des actifs et la suspension de la délivrance de visas à des personnes et organisations russes", a annoncé vendredi le Premier ministre nippon Fumio Kishida, après une réunion en ligne des dirigeants des sept pays industrialisés du G7.

Fumio Kishida a également annoncé un train de sanctions "dans le secteur financier, comme le gel d'actifs visant des institutions financières russes", ainsi que des mesures "sur les exportations vers les organisations russes liées à l'armée" et sur des "biens à usage général comme les semi-conducteurs et les articles figurant sur une liste restreinte basée sur des accords internationaux", sans donner plus de précisions dans l'immédiat.

Des composants essentiels pour de nombreux produits

Les semi-conducteurs sont des composants électroniques essentiels de produits de grande consommation, allant des voitures aux consoles de jeux en passant par les smartphones, et font actuellement l'objet d'une pénurie dans le monde entier. 

Les Etats-Unis ont également annoncé des contrôles à l'exportation de composants sensibles vers la Russie.

Le Premier ministre japonais a exhorté la Russie à "retirer immédiatement ses troupes" d'Ukraine et "à se conformer au droit international".

Quelques heures plus tôt, le président américain Joe Biden avait annoncé sur Twitter que les dirigeants du G7 s'étaient mis d'accord pour infliger des sanctions "dévastatrices" à la Russie, en réponse à l'attaque contre l'Ukraine.

Fumio Kishida avait fermement condamné jeudi "l'invasion russe" qui "secoue les fondations de l'ordre international" et précisé que Tokyo allait "coordonner ses efforts avec ceux de la communauté internationale dont les Etats-Unis", auxquels le Japon est étroitement allié.

Suivez l'évolution du conflit en live :

Loading...

Conflit en Ukraine: le Japon va sanctionner la Russie dans les semi-conducteurs (Tokyo 25 février 2022)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

La pénurie de puces électronique a coûté 100 milliards à l'industrie automobile européenne

Economie

De la seconde guerre mondiale à nos jours, comment a évolué la position militaire du Japon sur la scène internationale ?

Monde Asie

Articles recommandés pour vous