RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Invasion de l'Ukraine : le président Zelensky est la cible de l'attaque russe, selon l'ambassadeur belge à l'OTAN

25 févr. 2022 à 08:04Temps de lecture1 min
Par Belga

L'objectif de Poutine est de renverser le régime en place en Ukraine et la Russie ne s'arrêtera que lorsque ce sera le cas, a commenté vendredi l'ambassadeur belge auprès de l'OTAN, Pascal Heyman, au micro de la VRT-radio.

"Le but principal me semble être le président (ukrainien Volodymyr) Zelensky lui-même. Poutine a parlé d'une démilitarisation et d'une dénazification du pays. Cela indique clairement que son but est de renverser le régime. Et cela veut dire Zelensky en premier lieu. Il ne s'arrêtera pas, je pense, tant que cela ne sera pas arrivé", a estimé Pascal Heyman.  

Envoyer des troupes en Ukraine n'est pas vraiment possible car il ne s'agit pas d'un membre de l'OTAN

Dans un message vidéo, le président Zelensky a déploré la nuit dernière que son pays ait été "abandonné" face à l'envahisseur russe. Des combats violents faisaient rage ce vendredi matin en périphérie de Kiev.  

L'OTAN a fait savoir qu'elle n'enverrait pas de troupes en Ukraine. "Envoyer des troupes en Ukraine n'est pas vraiment possible car il ne s'agit pas d'un membre de l'OTAN. Il ne peut donc être question des garanties de défense commune, c'est ça le problème", a ajouté l'ambassadeur belge.  

Le porte-parole de la Maison blanche, Ned Price, a lui aussi estimé sur CNN que le président ukrainien était une cible importante de la violence russe. "Le président Zelensky incarne de plusieurs manières les ambitions démocratiques de l'Ukraine et du peuple ukrainien".

Suivez l'évolution du conflit en live

Loading...

Matin Première du 25/02/2025:

Guerre en Ukraine: analyse de Julien Pomarède chercheur en sciences politiques à l ULB

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Taux de change, blé, énergie : les brasseries belges ont gros à perdre avec le conflit Russie-Ukraine

Economie

Invasion de l’Ukraine : l’Italie prête à déployer 3400 militaires dans le cadre de l’Otan

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous