RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Invasion de l'Ukraine : Moscou ouverte à une rencontre sur le nucléaire avec l'AIEA et Kiev, mais pas à Tchernobyl

Le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, a partagé vendredi sa vive inquiétude à la suite d'informations concernant l'interruption des communications avec la centrale de Zaporijjia, la plus grande d'Europe, désormais sous contrôle russe.
07 mars 2022 à 17:44Temps de lecture1 min
Par Belga

La Russie s'est dite lundi favorable à la proposition de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) de mener des discussions trilatérales avec Kiev sur la sécurité des infrastructures nucléaires en Ukraine, 12 jours après l'invasion du pays par les troupes russes et alors que Moscou a pris le contrôle de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia. Le Kremlin exclut toutefois que la rencontre ait lieu à Tchernobyl, théâtre d'un accident nucléaire majeur en 1986.

Le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, a partagé vendredi sa vive inquiétude à la suite d'informations concernant l'interruption des communications avec la centrale de Zaporijjia, la plus grande d'Europe, désormais sous contrôle russe. Il a appelé Moscou et Kiev à s'asseoir autour d'une table le plus rapidement possible, tandis que le monde retient son souffle après qu'un incendie s'est déclaré dans la centrale vendredi lors de l'irruption des troupes russes.

L'AIEA craint en effet que l'invasion russe débouche sur un accident nucléaire.

Les consultations seront probablement menées par de hauts responsables des services de sécurité nucléaire de chaque pays, a déclaré Mikhaïl Oulianov, l'ambassadeur russe auprès de l'agence nucléaire. Par contre, il a écarté l'idée émise par M. Grossi d'organiser la rencontre à Tchernobyl. "Je ne pense pas que ce soit le site le plus indiqué pour une entrevue" alors qu'"il y a de nombreuses capitales dans le monde", a souligné M. Oulianov. Tchernobyl est tombée sous le contrôle des troupes russes peu après l'invasion du l'Ukraine.

L'ambassadeur russe auprès de l'AIEA a ajouté attendre la décision de Kiev pour cette rencontre trilatérale.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : la coupure d’électricité à Tchernobyl sans impact pour la sécurité, selon l’AIEA

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le "chantage" nucléaire de Poutine est "extrêmement dangereux", selon l'ICAN

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous