Guerre en Ukraine

Invasion de l’Ukraine : les Bourses mondiales au rebond, les matières premières restent fortes

Rebond des bourses européennes

© Daniel ROLAND / AFP

25 févr. 2022 à 09:20Temps de lecture1 min
Par AFP

Les Bourses mondiales rebondissaient vendredi après les lourdes pertes accumulées depuis le début de semaine, mais l’environnement de marché reste incertain et dépendant de l’évolution de l’invasion russe de l’Ukraine.

Les places européennes ouvraient dans le vert, après avoir perdu autour de 4% la veille. Paris rebondissant de 0,91%, Londres de 1,47, Francfort de 0,62% et Milan de 0,30% vers 08h35 GMT.

Après avoir perdu plus de 30% jeudi, la Bourse russe remontait de 20%.

Wall Street avait lancé la tendance jeudi : malgré une ouverture en nette baisse, les trois indices principaux ont fini en positif, le Dow Jones prenant 0,25% et le Nasdaq plus de 3%.

L’Asie a suivi : Tokyo a repris 1,95% vendredi, mais son bilan de la semaine reste négatif (-2,4%). Shanghai a gagné 0,63% mais Hong Kong a cédé 0,59%.

La Russie a largement progressé dans le territoire ukrainien dans les 24 heures qui ont suivi le début de l’invasion et des combats étaient désormais en cours à Kiev.

Loading...

Parmi les raisons expliquant le rebond des indices, une "chasse aux bonnes affaires" ainsi que le discours "considéré comme + modéré + " de la part de président américain Joe Biden sont cités par John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud.

Les sanctions occidentales visent principalement le secteur financier et technologique russe, mais excluent les hydrocarbures ou un accès restreint au réseau interbancaire Swift.

Toutefois, "il s’agit d’une volatilité élevée qui résulte d’un environnement à haute tension" décrit Ipek Ozkardeskaya, analyste de la banque Swissquote. "Il est impossible de dire quelle direction le marché va prendre dans les cinq prochaines minutes. La seule certitude est l’incertitude."

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : les Bourses ouvrent en hausse, le prix du pétrole aussi

Economie

Wall Street termine la semaine en berne, plombée par la guerre en Ukraine

Economie

Articles recommandés pour vous