RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Invasion russe : "Poutine nous déclare la guerre !" affirme l’Ukraine

24 févr. 2022 à 05:12Temps de lecture1 min
Par Alain Dremiere avec agences

Vladimir Poutine a déclenché contre nous "une guerre totale", a déclaré le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, alors que la Russie mène des attaques dans "plusieurs villes pacifiques" d’Ukraine, indique-t-il.

L’Ukraine demande à la Russie et à l’ONU de "mettre un terme à la guerre", a lancé mercredi l’ambassadeur ukrainien auprès de l’Organisation des Nations unies, Sergiy Kyslytsya. "Appelez Poutine, appelez (le ministre des Affaires étrangères) Lavrov pour stopper cette agression", a exhorté M. Kyslytsya en s’adressant à son homologue russe, Vassily Nebenzia. "Ce n’est pas une guerre, c’est une opération militaire", a rétorqué M. Nebenzia, lors d’un vif échange entre les deux hommes. Des explosions ont été recensées dans la capitale ukrainienne mais aussi dans la ville portuaire de Marioupol, celle de Charkov au nord-est du pays, à Odessa, port de la mer Noire au sud et à Kramatorsk à l’est. Ces témoignages surviennent alors que le président russe Vladimir Poutine a annoncé peu avant, jeudi à 06h00 heure de Moscou, une opération militaire en Ukraine pour défendre les séparatistes de l’est du pays.

Loi martiale

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a introduit la loi martiale jeudi matin dans son pays après une agression russe. Le dirigeant a fait de sa décision lors d’une adresse à la Nation suivant l’annonce de l’envoi de troupes russe en Ukraine par le président russe Vladimir Poutine à l’aube.
 

Conflit en Ukraine : déclaration du président ukrainien Volodymyr Zelensky

Conflit en Ukraine : déclaration du président ukrainien Volodymyr Zelensky

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Invasion de l'Ukraine : Moscou promet des sanctions en cas de manifestations anti-guerre

Monde

Ukraine : la Belgique "condamne avec force l’attaque inconsidérée de la Russie" et demande aux Belges sur place de rester chez eux

Belgique

Articles recommandés pour vous