RTBFPasser au contenu
Rechercher

Investigation

#Investigation : Fraude alimentaire : un crime organisé ?

26 janv. 2022 à 14:38Temps de lecture1 min
Par Maureen Loader

Tous nos aliments sont peut-être contrefaits : Une enquête éclairante et inédite nous emmène au cœur de ce phénomène inquiétant qui ne cesse de s’amplifier. Découvrez ce nouvel épisode d'#Investigation ce mercredi 2 février 2022 à 20h20 sur La Une !

Au programme de ce nouveau numéro d'#Investigation :

  • Fraude alimentaire : un crime organisé ?

Les criminels, plus prudents que les cartels de la drogue et plus insaisissables que les trafiquants d’armes, se sont emparés de notre alimentation. Huile d’olive, poisson, viande, épices, rien n’échappe à leur juteux trafic. On estime à 30 milliards d’euros la richesse européenne qui alimente chaque année ce nouveau type de mafia. Le crime organisé vend des produits modifiés dans les restaurants, les supermarchés et toutes les entreprises alimentaires de l’UE. leur secret ? Changez un ingrédient, remplacez-le par un autre ingrédient moins cher et le tour est joué. Qui sont ces nouveaux trafiquants ? Quel est leur modus operandi ? Y a-t-il un moyen de les arrêter ?

Sur les traces des enquêteurs et des fonctionnaires qui ont découvert ce trafic en plein essor il y a 10 ans, le film nous entraîne dans un tourbillon de corruption, toutes ciblant les produits alimentaires de grande consommation.

Des Pays-Bas, qui luttent contre le faux bœuf, à l’Espagne, où le trafic le plus incroyable règne : de la viande de thon périmée piquée et recolorée avec des produits dangereux. En passant également par l’un des maillons faibles de l’Europe : la Pologne ou encore l’Italie, on est pratiquement submergé par des fraudeurs qui dénaturent leurs cuisines.

Rien n’aurait été découvert sans une fronde menée par une poignée de dénonciateurs. Deux d’entre eux nous dévoilent les dessous de ce trafic mondialisé, qui ne s’arrête pas aux frontières de l’Europe. Les escrocs alimentaires font leurs courses dans le monde entier. Les autorités sont débordées face à ce danger majeur.

Sur le même sujet

#Investigation - Conduites en amiante-ciment : l'eau sera régulièrement testée à Burdinne

Investigation

Corentin propose les oeufs de ses poules "heureuses" à quelques mètres de la sortie d’autoroute de Lavaux Saint Anne sur la E411.

Namur matin

Articles recommandés pour vous