Football

Iran: ouverture d'une enquête sur le litige avec Wilmots

Marc Wilmots

© THIBAULT MORRITZ - BELGAIMAGE

22 août 2020 à 19:42Temps de lecture1 min
Par Belga News

Le procureur général de l'Iran a ouvert une enquête concernant le litige sur les millions d'euros de salaire versés à l'ancien sélectionneur national Marc Wilmots. Selon l'agence Isna news, le procureur a convoqué samedi huit personnes pour être interrogées sur des "irrégularités" dans le contrat de l'entraîneur.

Wilmots, qui a été nommé en mai 2019 pour une période de trois ans, a déposé une plainte contre la fédération iranienne (FFI) pour non-paiement de salaire. Il a quitté son poste après six matches en raison de ce qu'il a qualifié de "sérieuses violations contractuelles". Le non-paiement était lié aux sanctions économiques imposées à l'Iran en raison de son programme nucléaire. La FIFA a alors ordonné à l'Iran de payer à Wilmots 6 millions d'euros (7,1 millions de dollars). Cela a suscité l'indignation en Iran, car Wilmots allait recevoir la somme pour seulement cinq mois de travail et quatre matches de compétition. Les médias sportifs ont accusé la FFI d'avoir mal rédigé le contrat avec Wilmots et demandent maintenant des sanctions pour les personnes impliquées dans les négociations.

Sous Wilmots, l'Iran a perdu deux de ses quatre premiers matches de qualification pour la Coupe du monde de 2022, mettant en danger la participation de l'équipe à la phase finale au Qatar. Ne pas atteindre la phase finale serait un autre coup dur pour la FFI à court d'argent.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous