RTBFPasser au contenu

Viva +

Isabelle Adjani, une gifle pour le 7ème art

Coco Chanel & Igor Stavinsky Photocall - 2009 Cannes Film Festival
26 avr. 2022 à 13:132 min
Par viva+

Le 10 mars 1980, Selim Sasson reçoit dans l’émission Cinescope, la très belle et surtout la très rare sur les plateaux de télévision, Isabelle Adjani. La comédienne est déjà pour certains, la meilleure actrice de sa génération, en tout cas, la plus précoce. Isabelle Adjani qui relate ses débuts à Selim Sasson a 14 ans quand elle accepte durant les vacances scolaires de tourner son premier film , " Le petit Bougnat " de Bernard Toublanc-Michel. Elle joue par la suite sur les planches sous la direction des plus grands metteurs en scène, Robert Hossein et Raymond Rouleau notamment. Et en 1972, âgée à peine de 17 ans, elle tient le haut de l’affiche à la Comédie Française avec " L’école des femmes " de Molière et " Ondine " de Jean Giraudoux. Ce qui alors en a fait jaser plus d’un.

Envie de plus d’archives : www.auvio.be/sonuma

Isabelle Adjani Denied The Rumor On Tf1 Channel In Paris, France On October 18, 1987.
1996 ISABELLE ADJANI STAR IN THEIR NEW SUSPENSE THRILLER "DIABOLIQUE"
"De Son Viviant (Peaceful)" Red Carpet - The 74th Annual Cannes Film Festival

Isabelle Yasmina Adjani est née à Paris le 27 juin 1955. Son père, d’origine kabyle est garagiste et sa maman née en Bavière est femme de ménage. Isabelle, excellente élève montre déjà au lycée un intérêt pour le théâtre. Aussi, quand on lui propose de jouer dans le film pour enfants, " Le petit Bougnat ", elle profite de ses congés scolaires pour s’adonner pleinement au 7ème art. Malgré ses 14 ans, Isabelle se fait remarquer au point qu’en 1972, son jeu séduit les metteurs en scène Robert Hossein et Raymond Rouleau et l’adolescente de 17 ans entre à la Comédie Française. Elle se partage aisément entre le théâtre et le cinéma. Révélée par " La gifle " avec Lino Ventura en 1974, François Truffaut lui offre le rôle d’Adèle Hugo en 1975 dans " Adèle H ". Elle décroche pour ce rôle deux nominations de la meilleure actrice, une aux César, l’autre aux Oscars.

Isabelle Adjani a la particularité de s’adapter à tous les genres et à toutes les exigences des réalisateurs. Elle tourne avec Polanski, " Le locataire ". On la voit dans le film de Zulawski, " Possession ", dans " Mortelle randonnée " de Miller et dans un de ses rôles les plus marquants de sa carrière, dans " L’été meurtrier " avec Alain Souchon de Jean Becker en 1983. Isabelle Adjani devient dans les années 80, l’actrice française la plus populaire de sa génération.  Elle obtient durant cette décennie trois Césars de la meilleure actrice pour des rôles de femmes fortes et fragiles ou mystérieuses comme Elle dans " L’été meurtrier " ou Camille Claudel dans le film de Bruno Nuytten ou encore, Anna dans " Possession " de Zulawski. Et Serge Gainsbourg lui écrit un album.

Dans les années 90 et 2000, la comédienne se fait plus rare sur les écrans mais chacune de ses apparitions marquent les esprits. Elle décroche ainsi un quatrième César pour " La reine Margot " et un cinquième pour " La journée de la jupe " de Lilienfeld dans lequel la comédienne tient le rôle d’un professeur de lettres dans une école de banlieue qui à bout de nerfs va prendre ses élèves en otage. En 2010, elle partage l’affiche de " Mammuth " avec Gérard Depardieu. En 2018, elle incarne une maman loufoque dans " Le monde est à toi " de Romain Gavras. Trois ans plus tard, elle tient le rôle de Zorah, l’une des trois sœurs franco-algériennes du film de Yamina Benguigui " Sœurs ". Elle s’installe aussi sur les petits écrans dans les séries " Dix pour cent " et " Capitaine Marleau ". On peut d’ores et déjà dire qu’elle tient la tête d’affiche du film de François Ozon dont la sortie est prévue cette année, " Peter von Kant ", adapté de la pièce de Fassbinder " Les larmes amères de Petra von Kant ". Isabelle Adjani n’a pas fini de tourner et ne cessera de faire tourner…les têtes.

Sur le même sujet

26 avr. 2022 à 13:11
2 min
26 avr. 2022 à 11:35
2 min

Articles recommandés pour vous