RTBFPasser au contenu
Rechercher

Vivacité

Isabelle Adjani, une maman solo épanouie : "Aucun regret, aucun manque, aucune amertume"

19 mai 2022 à 11:32Temps de lecture1 min
Par François Saint-Amand

L’actrice de 66 ans se trouve des talents d’humoriste dans Mascarade, diffusé hors compétition à la 75e édition du Festival de Cannes. En entretien avec Paris Match, elle s’est notamment confiée sur son rôle de maman solo.

La 75e édition du Festival de Cannes a démarré ce 17 mai, avec pour enjeux la crise pour le cinéma d’auteur et le retour d’Hollywood sur la Croisette.

Le tapis rouge est foulé comme chaque année par des stars internationales, avec Tom Cruise en vedette, venu présenter hors compétition son film Top Gun Maverick. Isabelle Adjani, détentrice de 5 César de la meilleure actrice, est aussi présente à Cannes pour défendre Mascarade, le nouveau film de Nicolas Bedos.

Plus personne pour lui "empoisonner le quotidien"

La comédienne française incarne une ancienne star du cinéma aigrie. Interrogée sur son rôle par Paris Match, Isabelle Adjani a également fait des révélations sur son propre quotidien qui ressemble de très loin au rôle qu’elle campe dans Mascarade.

Célibataire, elle se sent parfaitement bien dans sa peau. "Comme le disent mes fils : 'C’est sûrement pour ça que t’arrives à faire enfin ton métier en continu, parce qu’il n’y a plus personne pour t’empoisonner le quotidien…' Ça, c’est un privilège que j’accorde seulement à mes enfants et à mes proches ! Aucun regret, aucun manque, aucune amertume. Tout va bien" se réjouit-elle dans les colonnes de Paris Match.

La maman de 66 ans peut aussi veiller aux premiers pas de son fils cadet au cinéma. Le fils de l’actrice française et de l’acteur irlandais Daniel Day-Lewis joue dans le western Terror on the Prairie. "Je ne pense pas si normal que les enfants d’acteurs marchent dans les traces de leurs parents… et que ça soit toujours souhaitable. Gabriel-Kane a toujours eu un profil artistique" observe-t-elle. "Il fait ses expériences. Oui, il sera pour la première fois à l’écran avec ce western. Je crois qu’il y a pris du plaisir, la suite n’appartient qu’à lui. Quel que soit son choix, c’est mon enfant et il a tout mon soutien".

Sur le même sujet

"La méthode Cauet, une émission d’une autre époque" selon son animateur Cauet

Le 6/8

"Le Grand Cactus" : Pourquoi Cyril a remplacé Adrien Devyver à la présentation ?

Le 8/9

Articles recommandés pour vous