Israël abat un drone provenant du Liban, selon l'armée israélienne

Ancien soldat de la frontière du sud Liban avec le drapeau libanais lors d'une manifestation à Tel Aviv en mai 2020 (illustration)

© JACK GUEZ - AFP

07 août 2020 à 13:04 - mise à jour 07 août 2020 à 13:04Temps de lecture1 min
Par Belga

L'armée israélienne a annoncé vendredi avoir abattu au cours de la nuit dans la région du mont Hermon un drone ayant traversé sa frontière avec le Liban , placée sous haute présence militaire après de récents accrochages.

"Au cours de la nuit, les forces armées israéliennes ont identifié un drone qui s'est infiltré dans l'espace aérien israélien dans la région du mont Hermon, le long de la ligne bleue", frontière entre l'État hébreu et le Liban, a indiqué l'armée israélienne disant avoir "abattu" l'engin volant sans pilote.

Le mont Hermon, site hautement stratégique, est situé au carrefour d'Israël, du Liban et de la Syrie. Interrogé par l'AFP, un responsable militaire israélien a confirmé que le drone abattu provenait du Liban.

"Des troupes mènent des recherches dans le secteur (...), aucune violation de la souveraineté israélienne ne sera tolérée", a ajouté l'armée sans préciser la nature, la taille ou le propriétaire de l'appareil abattu.


A lire aussi : Le Liban, petit pays du Moyen-Orient marqué par les drames


L'armée israélienne avait déjà déployé en juillet de nouveaux renforts le long de sa frontière nord, au carrefour du Liban et de la Syrie, soutenant avoir "élevé son niveau de préparation contre diverses actions ennemies potentielles". Et jeudi soir, l'armée a indiqué maintenir ce niveau de déploiement à sa frontière nord.

Fin juillet, Israël avait mené des tirs d'artillerie sur un secteur frontalier, en représailles selon l'État hébreu à une tentative d'infiltration de "terroriste" sur son territoire par le Hezbollah, ce que ce dernier avait toutefois démenti.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait accusé le Hezbollah de "jouer avec le feu" après la tentative imputée au mouvement chiite libanais, alors que le Premier ministre libanais avait condamné une "dangereuse escalade militaire" après les tirs israéliens.

Sujet sur les explosions à Beyrouth, du 05 août 2020

Liban/Beyrouth dévastée par deux explosions

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet