RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Moyen-Orient

Israël active son système anti-aérien face à un nouveau drone provenant du Liban

Une photo montre un obusier automoteur à tourelle de 155 mm de fabrication américaine M109 stationné près de la frontière avec le Liban dans le plateau du Golan annexé par Israël, le 18 février 2022.
18 févr. 2022 à 12:03Temps de lecture1 min
Par Belga

L'armée israélienne a indiqué vendredi avoir activé son système de défense anti-aérien et dépêché des avions de chasse après qu'un drone a pénétré dans l'espace aérien de l'Etat hébreu en provenance du Liban voisin, deuxième incident du genre en deux jours.

Dans le nord d'Israël, des habitants se sont précipités dans les abris après que les sirènes d'alarme ont retenti "en raison d'un drone qui a pénétré dans l'espace aérien israélien depuis le Liban", selon un communiqué de l'armée.

"Des intercepteurs du Dome de fer ont été lancés (...) et des avions de chasse (...) ont patrouillé la zone", ajoute le texte en référence au système de défense anti-aérien.

"Quelques minutes plus tard, le contact radar a été perdu avec le drone", poursuit-il, laissant entendre que l'appareil n'a pas été intercepté. 

Jeudi, l'armée israélienne avait rapporté avoir abattu un drone du Hezbollah ayant pénétré dans l'espace aérien de l'Etat hébreu en provenance du Liban, deux pays techniquement en état de guerre avec une frontière fortement gardée.

En janvier, des sources sécuritaires israéliennes avaient déclaré à l'AFP que la capture récente d'un drone du Hezbollah par Israël avait permis à l'armée d'accéder pour la première fois à des données montrant la manière dont le mouvement libanais pro-Iran (ennemi juré d'Israël) opérait ces engins volants.

nous possédons la capacité de transformer nos missiles en missiles de précision

Mercredi, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait affirmé dans un discours télévisé que son mouvement avait "commencé à fabriquer des drones depuis longtemps (...), l'ennemi israélien voulant l'empêcher d'acheminer des drones depuis l'Iran (...)".

"Ce n'est pas un secret pour les Israéliens (...), nous possédons la capacité de transformer nos missiles en missiles de précision", a-t-il aussi averti.

En 2006, la dernière grande confrontation entre Israël et le Hezbollah avait fait en 33 jours plus de 1.200 morts côté libanais, en majorité des civils, et 160 côté israélien, en majorité des militaires.

Articles recommandés pour vous