Monde Europe

Italie : Mario Draghi annonce 14 milliards d'euros de nouvelles aides face aux prix de l'énergie

© AFP or licensors

16 sept. 2022 à 14:54Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par M. Allo

Le gouvernement italien a adopté vendredi un nouveau train de mesures d'un montant de 14 milliards d'euros pour aider les ménages et les entreprises face à la hausse des factures énergétiques.

"La somme globale est de 14 milliards d'euros, qui viennent s'ajouter aux quelque 50 milliards déjà dépensés, soit un total qui dépasse les 60 milliards" d'euros d'aides, "ce qui nous place parmi les pays ayant dépensé le plus en Europe", a souligné le chef du gouvernement Mario Draghi lors d'une conférence de presse à l'issue d'un conseil des ministres.

Enième paquet de mesures

Son gouvernement avait déjà adopté début août un énième paquet de mesures de 17 milliards d'euros, qui s'ajoutait aux 35 milliards d'euros déjà déboursés jusqu'ici par le gouvernement pour atténuer les effets de l'envolée des prix.

Le ministre de l'Économie et des Finances Daniele Franco a pour sa part précisé lors de cette conférence de presse que 52 milliards avaient été dépensés jusqu'ici, et que le total des aides se chiffrait à 66 milliards si l'on y incluait les aides décidées vendredi.

Le décret-loi adopté vendredi en conseil des ministres prévoit notamment une extension au 4e trimestre 2022 d'un crédit d'impôt pour les entreprises, qui bénéficieront aussi d'une garantie de l'État sur les prêts contractés pour pallier la crise de liquidités provoquées par la hausse de leurs factures.

La réduction des taxes sur les énergies est également prolongée jusqu'en novembre.

Le décret-loi prévoit aussi le déblocage d'une aide de 400 millions d'euros pour le système de santé publique, et un bonus de 150 euros pour les personnes ayant un revenu annuel inférieur à 20.000 euros brut, y compris les retraités, ce qui concerne quelque 22 millions de personnes.

Le secteur agricole bénéficiera d'un fonds de 190 millions d'euros pour réduire le coût du gazole, des transports et du chauffage des serres.

Le décret-loi prévoit également des mesures en faveur du secteur éducatif, du monde du sport, de la culture (cinémas et théâtres), et des transports publics.

L'inflation s'est de nouveau accélérée dans la péninsule en août, à 8,4%, un niveau record depuis 1985, selon l'estimation définitive publiée vendredi par l'Institut national de la statistique.

Sur un an, les prix de l'électricité et du gaz ont grimpé de 44,9%, ceux des produits alimentaires transformés ont progressé de 10,4% et ceux des biens durables de 4,2%.

Sur le même sujet

Sommet européen : hommage des dirigeants de l'Union à Mario Draghi avant son départ

Monde Europe

À une semaine des élections législatives en Italie : l’extrême droite emmenée par Giorgia Meloni aux portes du pouvoir ?

Monde Europe

Articles recommandés pour vous