Regions Liège

"J'ai pensé à une panne": l'extinction de 20.000 points lumineux des autoroutes de Wallonie a commencé, voici dans quel ordre

L'extinction de l'éclairage en berme centrale sur les autoroutes de Wallonie a débuté

© RTBF

20 sept. 2022 à 10:14 - mise à jour 20 sept. 2022 à 10:42Temps de lecture3 min
Par Marie Bourguignon avec Caroline Adam

Il va faire noir désormais la nuit sur les autoroutes de Wallonie. Pour faire des économies, le gouvernement wallon a décidé d'éteindre l'éclairage des bermes centrales des principaux axes routiers, entre 22 heures et 5 heures. Ça a commencé cette nuit à Waremme. Au total, ce sont 20.000 points lumineux qui vont être éteints pour couvrir l'ensemble de la Wallonie.

Dès ce lundi, à 22 heures précises, ce sont donc les éclairages des bermes centrales qui ont commencé à être éteints. Ce qu'on appelle "les zones de conflit" restent quant à elles éclairées, sécurité oblige: "On a choisi d'éteindre là où c'est rectiligne, et là où il y a des entrées et sorties, ou des tournants, on maintient l'éclairage à un niveau minimum mais suffisant pour que le conducteur puisse anticiper ses déplacements" explique Denis Cornet, directeur du SPW.

Trois jours et trois nuits pour tout éteindre

Cette extinction des lumières va se faire en trois jours et trois nuits: "On a commencé par l'est de la Wallonie, Liège, côté est vers Verviers. Ensuite, on pratiquera la même chose sur Namur, et puis le dernier soir, on le pratiquera dans le Hainaut".

Lundi soir, ce sont à peu près 10.000 points lumineux qui ont été éteints. Il y en aura ensuite 3000 dans le centre, et enfin 7000 pour terminer. Mais pourquoi trois jours pour tout éteindre? "Ces 20.000 points, ce sont à peu près 20.000 ordinateurs qu'on met à jour en même temps. Donc mettre à jour en même temps 20.000 ordinateurs, c'est difficile, et on a préféré jouer la sécurité" répond Denis Cornet.

C'est la société Luwa qui modernise depuis déjà presque trois ans l'éclairage des autoroutes et des grandes nationales de Wallonie. "Dans ce cadre-là, on a placé des télégestions sur les luminaires, en plus de les remplacer en leds, ce qui nous permet à l'heure d'aujourd'hui de pouvoir les réguler, les éteindre et les allumer à distance à l'aide de notre programme" explique Alexia De Gyns, responsable communication Luwa.

L'extinction de l'éclairage en berme centrale sur les autoroutes de Wallonie a débuté
L'extinction de l'éclairage en berme centrale sur les autoroutes de Wallonie a débuté © RTBF

Un système flexible

"Cette technologie est déjà mise en application sur les luminaires qui sont modernisés" poursuit-elle. "Déjà aujourd'hui, on avait une gradation au fur et à mesure de l'avancée de la nuit. Aujourd'hui, ce qu'on nous demande, c'est de revoir nos programmes en les éteignant, et non plus en les atténuant pour pouvoir faire des économies supplémentaires."

Le système est donc flexible et permettra de rallumer l'éclairage en cas de nécessité: "On pourrait rallumer en cas de forte offensive hivernale ou en cas de fortes pluies. Sur demande d'intervenants importants comme la police, le centre Perex pourra également rallumer à l'endroit d'un accident important. Mais ça nous permet surtout aujourd'hui de faire des économies de 400.000 euros par an" précise Denis Cornet.

Une période test de trois mois

La mesure est en test, pendant 3 mois. "Trois mois, ça permet d'avoir du recul et de voir comment on peut agir sur le reste du réseau, parce qu'on agit sur la berme centrale, mais on pourrait agir sur le reste du réseau qui sont les routes nationales" ajoute le directeur du SPW.

"Pour l'instant, on est encore en pleine phase de modernisation. On a encore une grosse année de travaux à faire. Sur l'ensemble du réseau, on est à peu près à 80.000 luminaires modernisés sur les 110.000 existants" conclut Alexia De Gyns.

Je me suis dit qu'il y avait une panne

Cette nuit, cette extinction de l'éclairage a surpris certains automobilistes: "J'ai été très surpris" raconte ce conducteur. "J'ai passé une semaine en Allemagne, et je n'avais rien entendu à ce sujet. Et quand j'ai passé la frontière à Aix, je me suis dit, tiens il y a une panne. Normalement, la dernière heure de route, c'est amusant, parce qu'en Wallonie, c'est bien éclairé. En Flandre, ce n'est pas le cas, mais je comprends très bien, vu le prix de l'énergie."

Toutes les bermes centrales devraient être éteintes d'ici mercredi soir.

Demain, la RTBF organise une journée spéciale Prix de l’Énergie en collaboration avec Test-Achats. Vous pouvez déjà interagir et poser vos questions à partir du site web rtbf.be/info

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous