Musique

"J’ai mis la vie d’Oli et la mienne en danger" : Bigflo se livre sans tabou sur son burn-out

© 2019 Marc Piasecki

21 nov. 2022 à 16:02Temps de lecture2 min
Par Emilie Abrassart

Invité dans le podcast "Canapé Six Places" de l’influenceuse Léna Situations, Bigflo se dévoile en toute honnêteté sur son burn-out.

Au détour d’une discussion très profonde, le grand frère révèle la pression qu’il se mettait pour la sortie de leur second album d’il y a quatre ans. "J’ai fait un énorme burn-out médical […] J’ai vraiment dérapé total, j’ai eu des problèmes, c’était psychiatrique carrément", en faisant référence à des moments où il a frôlé la mort. La réussite de cet album était devenue une question de vie ou de mort. "Si ça marchait pas, je sautais par la fenêtre", confie Florian. Finalement, leur deuxième opus, baptisé La Vraie Vie, sorti en 2017, a cartonné et a même été certifié disque de diamant.

Parallèlement, il parle des différences entre lui et son frère qui ont participé à son mal-être : "Oli il est toujours chaud, toujours souriant, toujours poli, il peut dormir 4h la nuit il va être chaud de tout, tout le temps. Moi je suis chaud de rien, j’aime râler, j’aime pas bosser, j’aime être chez moi à jouer aux jeux vidéos. A partir de là, on se tirait une bourre qui était compliquée". Bigflo se sentait également coupable de ne pas aimer les enregistrements en studio ; "je culpabilisais de me dire "pourquoi j’aime pas, pourquoi je râle, pourquoi je tiens moins qu’Oli", du coup je me forçais".

La situation était devenue malsaine. "Le burn-out, tu le sens venir mais tu ne veux pas trop te l’avouer. Moi j’avais des grosses crises de colère graves. Je pouvais péter un câble de malade sur un détail, j’en mettais plein la gueule à Oli, je cassais des objets " révèle l’interprète de "Coup de Vieux". Il avait aussi impression d’être enfermé dans son corps et qu’il n’avait plus aucun contrôle. "Je voyais ce que je faisais, ça faisait du mal à tout le monde et ça me faisait du mal mais je n’arrivais pas à arrêter cette espèce de démon qui explose", explique-t-il à Léna.

Le rappeur de 29 ans relate même un évènement qui a mis le duo en danger : "J’ai pété un câble total. J’ai mis en danger la vie de moi et Oli en voiture. Je faisais des trucs de malade en bagnole et je me mordais jusqu’au sang le bras". C’est à cet instant, lorsqu’il est rentré chez lui et qu’il s’est écroulé par terre, qu’il a eu le déclic de s’en sortir. Cette période sombre de sa vie est, dès à présent, derrière lui mais il tient à sensibiliser les gens des signes avant coureur du burn-out.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous