James Brown a-t-il été assassiné ?

Loading...
06 févr. 2019 à 12:20Temps de lecture1 min
Par Marie-Amelie Mastin

James Brown est décédé au petit matin de Noël en 2006, après avoir été admis au Emory Crawford Long Hospital à Atlanta. Il souffrait alors d’une pneumonie.

Cependant, cette nouvelle enquête suggère que le chanteur ne serait pas mort de cause naturelle.

Après avoir interviewé environ 140 personnes, et décortiqué des dizaines de pages de rapport de police et d’enregistrements au tribunal, sans oublier les 1.300 pages de conversations, l’enquête commencée en 2017 mène à cette nouvelle hypothèse.

C’est une source extérieure, une chanteuse et artiste de cirque, qui a contacté un journaliste de la CNN, prétendant avoir de nouvelles informations sur la mort de James Brown. Elle avait travaillé avec le musicien dans les années 80 et a ajouté qu’il l’avait violée en 1988.

James Brown n’avait jamais été inquiété par cette accusation, mais la victime avait sauvegardé des documents, des cassettes et d’autres preuves accablant Brown et ses associés.

Un élément clé de cette nouvelle enquête est le certificat de décès de James Brown, signé par le Dr Marvin Crawford. Le docteur disait « avoir toujours eu des soupçons quant à un acte criminel. »

Au micro de CNN, Dr Crawford expliquait : « Il a changé trop vite. Ce n’est pas un patient qui était mourant, pourtant, il est décédé cette nuit-là et je me suis toujours demandé ce qui s’était passé dans sa chambre. »

Il ajoute qu’il a alors demandé une autopsie, qui a été refusée par la fille du chanteur, Yamma.

CNN a contacté Yamma mais elle a préféré ne pas s’exprimer.

La chaîne a aussi tenté de joindre l’autre fille de James Brown, Deanna Brown Thomas. Interrogée sur le lieu où reposent les restes de son père, et le doute qu’ils soient bien dans la crypte, elle n’a ni confirmé ni infirmé.

L’enquête se penche donc sur trois aspects : l’implication de la victime du viol (Jacque Hollander), les conditions du décès de James Brown (proches de celles de sa troisième femme, Adrienne), et les 15 questions sans réponse autour de la mort du musicien – y compris un mystérieux sac, une note manuscrite et un homme surnommé « Ghost ».

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

James Brown : Funk The World !

James Brown

Articles recommandés pour vous