Cinéma - Interviews

Jamie Lee Curtis : "Quoi que je fasse, Laurie Strode et moi sommes collées l’une à l’autre jusqu’à ma mort"

L'interview de Jamie Lee Curtis pour "Halloween Ends"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 oct. 2022 à 13:07 - mise à jour 12 oct. 2022 à 13:10Temps de lecture3 min
Par Hugues Dayez

Treizième et ultime volet de la saga commencée en 1978 par John Carpenter, "Halloween ends" propose la confrontation ultime entre l’horrible croquemitaine Michael Myers, toujours coiffé de son masque blafard, et sa victime préférée, Laurie Strode, aujourd’hui grand-mère.

Dernier volet d’une trilogie entamée en 2018 avec un énorme succès commercial, ce "Halloween ends" n’ajoute pas grand-chose à la légende… Mais offre le plaisir aux fans de retrouver la formidable Jamie Lee Curtis, une des stars les plus talentueuses et sous-utilisées de Hollywood.

Jamie Lee Curtis à la première d'"Halloween ends"
Jamie Lee Curtis à la première d'"Halloween ends" © Photo by Jon Kopaloff / Getty Images via AFP

L’interview intégrale (traduction)

Halloween ends

Jamie, quel est votre sentiment après avoir joué le personnage de Laurie à différentes étapes de sa vie ? C’est tellement inhabituel dans une carrière…

Jamie Lee Curtis : oui, c’est incroyablement rare et inattendu. Pour moi, la beauté de l’aventure est que je ne m’y attendais pas du tout ! Donc, à chaque fois que ça s’est présenté, j’en ai profité. Ça arrive rarement, il n’y a que quelques films où un acteur a joué le même rôle pendant aussi longtemps, mais ce qui m’intéresse aussi, c’est l’évolution de ce personnage, ce n’est pas seulement le fait de rejouer le rôle, mais nous racontons des histoires sur ce qui arrive aux gens quand ils survivent à une telle violence… et quel est le résultat de tout ça. Ce n’est pas tellement le fait que la personne poursuit sa vie, mais que le résultat est une personnalité traumatisée. Et nous explorons cela dans ces trois films. Donc, ça a été excitant, dramatique et stimulant.

Il existe beaucoup de films d’horreur, donc, comment expliquez-vous que la série "Halloween" soit devenue un mythe, une série de films cultes ?

Je me pose la question depuis très longtemps ! D’habitude je me disais que dans le visage blanc et énigmatique, vous pouvez projeter vos peurs quelles qu’elles soient. Il y a quelque chose de terrifiant dans le manque de définition de ce masque et vous y mettrez ce que vous voulez… Michael Moses qui est le directeur commercial, un homme brillant qui est devenu un ami, décrit ce qui fait un bon film d’horreur populaire. Il dit, je cite : "L’horreur nous confronte à ce que nous ne pouvons pas contrôler". Un jour, j’étais en promotion du film et j’étais en train de répéter mon discours, avec le téléprompteur, et je suis tombée sur cette phrase : mais qui a écrit cela ! C’était Michael Moses et il a tout à fait raison, nous avons peur de ce que nous ne pouvons pas contrôler.

Halloween Ends

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Que pensez-vous de votre surnom "The Scream Queen" (la Reine du Cri) ?

Je suis très honorée de porter cette couronne, cela n’affecte pas mon quotidien, je comprends pourquoi j’y suis associée, j’en suis heureuse, c’est toujours bien d’être la reine de quelque chose, ça signifie que vous avez excellé dans ce quelque chose, et dans ce sens, je suis reconnaissante d’avoir le job, en plus du titre.

Avec l’énorme succès du premier film, et de ses suites, à un moment de votre carrière, a-t-il été difficile de dire aux producteurs : "Bonjour, je peux faire d’autres rôles, jouer dans d’autres films !" Avez-vous dû vous battre ?

Non, non, j’ai eu beaucoup de chance ! J’ai arrêté de faire des films d’horreur après Halloween II, parce que je voulais essayer autre chose. Et trois mois plus tard, je jouais dans "Trading Places" (Un fauteuil pour deux). J’ai eu beaucoup de chance, avec d’autres propositions, notamment des rôles de comédie écrits pour moi, James Cameron a écrit "True lies" pour moi, John Cleese m’a écrit un rôle pour "A fish called Wanda", … J’ai eu la chance de pouvoir construire quelque chose, mais quoi que je fasse, Laurie Strode et Jamie Lee Curtis sont collées l’une à l’autre pour la vie, et jusqu’à la mort ! Quand je mourrai, l’actrice d’Halloween mourra aussi, c’est sûr.

Jamie Lee Curtis recevant un Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière à la Mostra 2021
Jamie Lee Curtis recevant un Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière à la Mostra 2021 © Photo by Filippo MONTEFORTE / AFP

Souvent les stars féminines disent qu’Hollywood reste un monde d’hommes et qu’il est toujours aussi difficile de trouver des rôles féminins intéressants. Vous êtes d’accord ?

Vous savez, les choses changent… Le changement est difficile, nous voyons des preuves que les choses évoluent, prenez par exemple Viola Davis qui joue le rôle du Roi dans son dernier film ("The Woman King"), les femmes commencent à se mettre en avant, je vous dirai qu’il est très important et très excitant pour moi de représenter des femmes de mon âge dans des sorties cinéma officielles qui marchent très bien, donc, oui, c’est un monde d’hommes qui est en train de changer, c’est lent et difficile, mais on y arrive !

Quelle est la chose dont vous êtes la plus fière ?

Dans mon travail ? D’être assise ici, à Paris, en train de vous parler, à mon âge, en tant que personnage principal d’un film, d’avoir gardé mon esprit, mon corps, et de pouvoir exister complètement. D’avoir évolué pour exister complètement et ça, c’est quelque chose dont je peux être incroyablement fière. Être ici, de pouvoir vous parler et de pouvoir continuer à faire ce que je fais, mieux que ce que j’ai déjà fait, avec plus de succès, et plus de propositions qui en découlent… Je ne me sens pas à la fin, mais vraiment au début, et surtout dans cette industrie qui veut votre fin dès que vous avez un certain âge, c’est vraiment quelque chose dont je veux être fière.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous