Quel Temps!

Janine au fût et au pétrin : une brasserie-boulangerie zéro déchet

© Tous droits réservés

Janine, c’est beaucoup plus qu’un prénom. C’est "une brasserie qui boulange et une boulangerie qui brasse". Bref, une brasserie-boulangerie dont la ressource principale est la ferme volonté de ne rien jeter !

© Tous droits réservés

Chez Janine, on vit pleinement au rythme de "l’économie circulaire" : les déchets de l’une des activités servent de matières premières à l’autre. Concrètement, une partie des résidus du brassage de la bière (les drèches) servent dans la production de pain et les restes de pain interviennent dans le brassage de leurs bières originales.

Tout en préparant des viennoiseries, Bertrand nous partage leur philosophie : " La première chose, c’est d’essayer de vendre absolument tout, pour rejoindre notre idée d’être en zéro déchet. Donc, on optimise notre production et on se calibre sur la demande. Et, alors, nos invendus de pain sont utilisés dans le brassage de nos bières. A Bruxelles et en Wallonie, le pain représente 20% du gaspillage alimentaire, c’est énorme ! "

Les produits, brassicoles et boulangers, sont réalisés à partir de matières premières locales et biologiques et tout est "100% fait maison" à Bruxelles, où Janine a ouvert ses portes en fin d’année 2021.

Dans la boulangerie, ce matin, c’est Moranne qui s’occupe des clients ! Moranne, la brasseuse de Janine, en profite pour expliquer le concept et vanter les bières aux clients venus acheter du pain : "Chez Janine, on va utiliser les invendus de pain dans le brassage de la bière, à hauteur de 15% pour remplacer le malt. Ce qui m’a vraiment motivée, c’est de montrer qu’on peut faire de la bière avec du pain pour lutter contre le gaspillage. Et prouver qu’on peut faire des bières qui ne goûtent pas le pain et sont chouettes à déguster !"

Des bières "funky et créatives", comme ils disent qui seront bientôt brassées dans cette toute nouvelle coopérative dans la capitale : https://cohop.be/

© Tous droits réservés

Ce beau projet, c’est une histoire de famille, mûrie par deux frères : Bertrand et Maxime et Moranne, la compagne de Maxime. Bertrand et Maxime sont Français, originaires de Lyon et installés chez nous depuis un bon moment. Ce matin, à l’arrière du magasin, nous les voyons s’affairer dans l’atelier. Fiers d’avoir opéré un grand virage professionnel, une reconversion vers un métier-passion, comme le dit Maxime : " Bertrand en avait marre de son boulot dans la coopération au développement, au niveau européen. Moi, je voulais aussi trouver autre chose, un métier qui a du sens au quotidien. Moranne, elle, était biologiste. On voulait tous créer un lieu de vie autour de deux produits qui réunissent les gens, la bière et le pain. Du coup, en parlant de plaisir et de générosité, on a pensé à notre grand-mère, Janine et on a donné son nom à notre entreprise… "

© Tous droits réservés

Janine s’est installée dans cette petite France que sont les quartiers de Forêts et Saint-Gilles, à Bruxelles. Des quartiers très branchés sur le développement durable et qui sont déjà séduits par le projet. Une petite entreprise circulaire dans la mouvance de deux autres bières dont on a déjà eu l’occasion de vous parler : la Leopold 7 et la Miche, la bière au pain bio recyclé.

© Tous droits réservés

En misant sur le pain et la bière, en Belgique, cette joyeuse bande ne pouvait pas se tromper ! Il faudrait vraiment attendre la fin du monde pour qu’on se passe de ces deux produits. Et, en plus, avec Janine, on n’en perd pas une miette…

Sur le même sujet

Découvrez les 100 boulangeries-pâtisseries préférées de Wallonie (carte)

Made in Belgium

Cri du cœur d’un boulanger : non à la trancheuse à pain !

Bientôt à table

Articles recommandés pour vous