Monde Asie

Japon : le meurtrier de 7 personnes à Tokyo en 2008 a été exécuté

Des équipes de secours sur les lieux où des passants ont été poignardés par un homme, le 8 juin 2008 dans une rue d’Akihabara, quartier de l’électronique à Tokyo, au Japon

© STR

26 juil. 2022 à 06:21Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Alain Lechien

Un Japonais de 39 ans condamné à mort pour avoir tué sept personnes dans les rues d’Akihabara, quartier de l’électronique à Tokyo en juin 2008, a été exécuté mardi, a annoncé le ministère de la Justice nippon.

Agé de 25 ans au moment des faits, Tomohiro Kato avait foncé en plein jour sur des passants avec un camion de deux tonnes avant de sortir du véhicule et de poignarder des gens au hasard dans la foule avec une lame à double tranchant, faisant sept morts et dix blessés.

Il avait déclaré à la police qu’il était "fatigué de vivre" et qu’il était venu "pour tuer, n’importe qui".

L’acte de M. Kato a été le résultat de "préparatifs méticuleux" et le condamné a montré "une intention délibérée de tuer", a déclaré le ministre de la Justice, Yoshihisa Furukawa, lors d’une conférence de presse mardi à Tokyo.

"La peine de mort a été confirmée par des délibérations suffisantes lors des procès. Sur cette base, j’ai approuvé l’exécution après un examen minutieux", a-t-il ajouté.

"C’est une affaire très douloureuse qui avait entraîné des conséquences extrêmement graves et a choqué la société", a encore estimé M. Furukawa.

La peine capitale avait été confirmée par la Cour d'appel en septembre 2012 après un verdict de première instance prononcé en mars 2011, et la Cour suprême du Japon avait rejeté l’appel de M. Kato en 2015, rendant la peine définitive.

Fils d’un banquier, M. Kato a grandi à Aomori, étudiant dans le meilleur lycée de ce département du nord-est du Japon, puis opté pour une filière professionnelle afin de travailler dans l’automobile.

Au moment des faits, il était travailleur temporaire dans une usine de fabrication de pièces d’automobiles d’une petite ville du centre du Japon, et avait appris peu avant le massacre que son contrat allait se terminer fin juin 2008.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous