Monde Asie

Japon : les funérailles de Shinzo Abe ont lieu ce mardi, l'enquête sur l'assassinat se poursuit

Un corbillard quitte la résidence de l'ancien premier ministre japonais Shinzo Abe pour transporter son corps au temple Zojoji à Tokyo, le 11 juillet 2022.

© Belgaimage

12 juil. 2022 à 04:39Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Estelle De Houck

La famille et les proches de Shinzo Abe vont assister mardi à Tokyo aux funérailles de l'ancien Premier ministre japonais assassiné vendredi dernier, tandis que l'enquête se poursuit au sujet du suspect arrêté sur les lieux de l'attaque.

La cérémonie devrait se dérouler dans l'après-midi au temple bouddhiste Zojoji, dans le centre de Tokyo, en présence notamment de la veuve de Shinzo Abe, Akie, et du Premier ministre en exercice Fumio Kishida.

De nombreuses personnes se sont rendues spontanément dès le matin devant le temple pour y rendre hommage au dirigeant dont la mort violente à 67 ans a choqué le pays.

Des hommages publics devaient avoir lieu à une date ultérieure à Tokyo et dans le département de Yamaguchi (sud-ouest), dont Shinzo Abe était l'un des représentants à la chambre basse du Parlement.

Décoration posthume

Plus de 2000 personnes avaient participé lundi à une veillée funèbre dans le même temple, dont Fumio Kishida, un représentant de l'empereur Naruhito, des figures du monde politique et économique japonais et des diplomates étrangers.

Sur les lieux, une photographie montrant Shinzo Abe souriant, en chemise sans cravate était affichée, tandis qu'une vidéo montrait Akie Abe chanter et son mari l'accompagner au piano, ont rapporté des personnes présentes à l'agence Jiji.

La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen, actuellement en déplacement en Asie, s'est également rendue lundi à la veillée funèbre, et le vice-président de Taïwan a effectué une visite discrète à Tokyo pour l'occasion.

Selon des médias locaux, Shinzo Abe recevra à titre posthume le Grand collier de l'ordre suprême du Chrysanthème, la plus prestigieuse décoration dans l'Archipel.

Assassiné vendredi

Il avait été attaqué à l'arme à feu vendredi alors qu'il participait à un meeting électoral à Nara (ouest du Japon) en vue des élections sénatoriales de dimanche, où le Parti libéral-démocrate (PLD, droite nationaliste) auquel il appartenait a sans surprise remporté une confortable victoire.

Son assassin présumé, arrêté sur les lieux de l'attaque, a été identifié par la police comme Tetsuya Yamagami, 41 ans, un ancien membre de la Force maritime d'autodéfense, la marine japonaise.

Sur le même sujet : JT du 09/07/2022

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous