La Trois

“Je voulais juste rentrer chez moi” : Mustii face à une erreur judiciaire

© © Tous droits réservés

30 août 2022 à 07:32 - mise à jour 30 août 2022 à 07:43Temps de lecture1 min
Par Liam Debruel

Le chanteur belge incarne Patrick Dils dans ce téléfilm racontant une des plus grandes erreurs judiciaires françaises.

Mustii connaît une carrière solide, entre albums populaires et rôles divers sur le petit et grand écran. Celui qui est à l’affiche du documentaire “L’ange de la nuit” se retrouve ici dans l’adaptation de l’autobiographie de Patrick Dils, “Je voulais juste rentrer chez moi”. L’histoire est devenue un scandale dans l’histoire judiciaire française, poussant cet homme faussement accusé de meurtre à passer 16 ans derrière les barreaux avant que l’on finisse par reconnaître son innocence. Cette rediffusion devrait donc remettre en lumière cette affaire particulièrement amère, le tout avec Mathilde Seignier dans le rôle de la mère de Patrick Dils.

Une affaire sordide

Le 28 septembre 1986, les corps de deux enfants sont retrouvés à Montigny-Les-Mètz, assassinés à coups de pierre. La police s’active pour trouver au plus vite le coupable et finit par se concentrer sur trois suspects, dont Patrick Dils. Le jeune homme âgé de 16 ans à l’époque sera d’abord mis de côté, son horaire d’apprenti-cuisinier ne pouvant coller avec les estimations du légiste concernant l’heure des meurtres. Il sera pourtant convoqué encore deux fois, dont la dernière où il finira par avouer les crimes après 36 heures de garde à vue.

Pourtant, la mère de Patrick Dils se mobilise, clamant régulièrement l’innocence de son fils. Il sera quand même condamné le 27 janvier 1989 à la réclusion criminelle à perpétuité. Le tribunal ne prendra pas en compte son statut de mineur et la presse sera véhémente envers lui. Pourtant, en 1997, un coup de théâtre va remettre en question la culpabilité de Dils : la présence du tueur en série Francis Heaulme, qui donnera de nombreux détails sur la scène de crime. De quoi permettre d’appuyer l’innocence du jeune homme, qui aura attendu 15 ans pour sortir de prison. De cette expérience, il en tirera une autobiographie qui sera donc adaptée sur nos écrans par Yves Rénier.

 

“Je voulais juste rentrer chez moi” le mardi 30 août à 20h35 sur La Trois et en replay sur Auvio.

Articles recommandés pour vous