Jupiler Pro League

Jean-Luc Dompé (Zulte Waregem) : " Une offre du Standard ? Je ne suis au courant de rien… "

Jean-Luc Dompé (Zulte Waregem) : " Une offre du Standard ? Je ne suis au courant de rien… "

© © Tous droits réservés

21 déc. 2021 à 17:33Temps de lecture1 min
Par Erik Libois

Le torchon brûle en Zulte Waregem et le Standard, que le club flandrien accuse d’avoir démarché son ailier (et ex-joueur de Sclessin) Jean-Luc Dompé. Le club liégeois aurait approché le joueur pour un transfert au mercato hivernal… alors que les deux clubs, en difficulté au classement, s’affrontent dimanche après-midi à Sclessin. Le Standard affirme avoir informé le club flandrien dans les règles, mais celui-ci parle de " concurrence déloyale " et de " déstabilisation " : il a porté plainte auprès du Parquet Fédéral de l’Union Belge.

Interrogé à ce propos lors d’un entretien, prévu depuis plusieurs jours, dans le cadre de la rubrique " Sur Le Gril " (interview complète à paraître ce vendredi), le principal intéressé s’est dit surpris.

Je ne suis pas au courant d’une offre du Standard, je l’apprends dans les journaux aujourd’hui : après, c’est aux clubs à s’arranger entre eux... " explique Jean-Luc Dompé, meilleur donneur d’assists du championnat et qui a porté les couleurs rouches en 2016. " J’ai eu de très belles années au Standard, et je n’ai aucun regret. Sportivement, ça ne s’est pas passé comme je le voulais à l’époque, mais j’ai gardé plein d’amis là-bas : c’est un club magnifique avec des supporters formidables. Cet intérêt me flatte, car cela veut dire que je preste à un bon niveau. Mon but comme joueur reste toujours d’aller le plus haut possible. Mais si je dois finir la saison ici à Zulte Waregem, il n’y a aucun souci pour moi. "

Reste que cette rumeur fait un peu tache à quelques jours d’un match crucial pour le maintien…

Pour moi, c’est un match comme un autre. Mais c’est un match pour la survie et on va aller à Sclessin pour le gagner… car le maintien ne passe pas par quatre chemins ! Et le fait que mon nom circule là-bas ne va rien changer pour moi : je me donnerai à fond, comme d’habitude. Si je dois marquer dimanche, je célébrerai aussi : j’ai déjà marqué à Sclessin avec Zulte Waregem l’année passée, et aussi à l’époque où je portais les couleurs de La Gantoise. Le respect, c’est d’abord respecter son employeur actuel ! "

Articles recommandés pour vous