RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 6/8

Jean-Luc Lemoine, "content" d'animer sa propre émission mais pas opposé à redevenir chroniqueur

01 avr. 2021 à 13:05Temps de lecture3 min
Par François Saint-Amand

L'humoriste et animateur Jean-Luc Lemoine s'est livré sur sans détour sur sa profession et son émission Samedi d'en rire qui cartonne à David Barbet pour Le 6-8.

À l'instar de l'humoriste Jarry qui anime sa propre émission, Jean-Luc Lemoine endosse aussi le rôle d'animateur. Depuis 2019, on le retrouve le samedi après-midi pour Samedi d'en rire, un divertissement qui replonge le public dans les meilleurs sketchs, les moments d'humour culte et les tubes de légende des dernières décennies.

Le cœur balance entre l'animateur et le chroniqueur

Avant d'animer sa propre émission de télévision, l'humoriste s'est fait connaître comme chroniqueur dans On a tout essayé et On n'est pas couché avec Laurent Ruquier ainsi que plus récemment dans TPMP avec Cyril Hanouna.

Jean-Luc Lemoine n'a pas de préférence pour ces différents métiers du petit écran, du moment que le projet l'inspire. "Autant je suis content d'animer et de diriger une émission autant si je trouve que le projet est beau et que j'estime qu'à cette place-là (de chroniqueur) je ne me sentirai pas à l'étroit, pourquoi pas. Décider entre l'un et l'autre je n'ai absolument aucun péché d'orgueil là-dessus" confie-t-il.

L'important pour lui est de rester honnête envers le téléspectateur, au risque que son attitude le trahisse à l'antenne. C'est dans cette perspective qu'il anime son émission sur France 3. "Dans Samedi d'en rire, ce qui me fait très plaisir c'est qu'au-delà des sujets des archives et de la douce nostalgie, c'est que les gens voient que l'on est content de se retrouver. Il y a un truc très communicatif" avance-t-il.

Loading...

Une nouvelle émission en préparation

C'est d'ailleurs peut-être l'honnêteté et l'humilité de Jean-Luc Lemoine qui plaisent aux téléspectateurs puisque son émission marche très bien. Certes ce créneau horaire est familier aux amateurs d'humour qui ont retrouvé Les Grands du rire entre 2005 et 2019 présenté par Yves Lecoq. Pourtant, l'humoriste de 51 ans fait mieux que son prédécesseur. "C'est l'une des meilleures audiences de la journée du samedi sur France 3" affirme à ce propos David Barbet, qui pointe une audience culminant à 1,3 million de téléspectateurs.


►►► À lire aussi : Fort Boyard : Olivier Minne annonce que des changements "surprendront" les téléspectateurs


Un tel audimat peut permettre à l'animateur et humoriste de proposer davantage de contenu à la chaîne publique française. Il dévoile en effet avoir développé le projet d'un prime d'humour avec le producteur Franck Saurat. Celui-ci est donc sur la table du média français mais on gage qu'il verra bien le jour. Jean-Luc Lemoine, sans trop en dévoiler, révèle que cette émission permettra à des gens s'impliquer "pour faire de l'humour sous différentes formes", un peu à l'image des émissions de Patrick Sébastien.

-
- Kenzo Tribouillard / AFP

Pour la réouverture des salles de spectacle

Jean-Luc Lemoine n'a enfin pas échappé à la désormais traditionnelle question adressée à tous les humoristes en période de pandémie : quel est son avis sur la fermeture des salles de spectacle ?

L'humoriste se montre nuancé. Il souhaite évidemment que la réouverture ne soit pas dangereuse pour la santé du public. "Si c'est fait n'importe comment et que tout le monde se frotte on aura des soucis" glisse-t-il estimant toutefois que ces lieux culturels ne sont pas des endroits les plus risqués pour la propagation de la maladie. Lors du premier déconfinement, il est remonté sur les planches et n'a pas constaté de problèmes sanitaires : "J'étais assez dubitatif, j'attendais de voir, je ne suis pas un scientifique (...) mais j'ai testé pour voir et entre les gens qui étaient placés, savaient que la distanciation qui était respectée, qui avaient un masque, du gel et regardaient dans la même direction, tu te dis que ce n'est pas là qu'il y a le plus de risques".

Retrouvez David Barbet et les coulisses de la télévision, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Sur le même sujet

Le Festival du Rire de Bastogne est reporté en 2022 mais des surprises sont attendues durant cet été…

Luxembourg Matin

"Deep Time" : confinés dans une grotte pendant 40 jours pour la science, où en est l'expérience ?

Le 6/8

Articles recommandés pour vous