Regions Liège

Jeannine Hercot, sans emploi depuis 2 ans, devient la nouvelle présidente du CPAS de Limbourg

© RTBF

29 sept. 2022 à 05:11Temps de lecture1 min
Par Olivier Thunus et Anne-Catherine Croufer avec Mallaury Lehnertz

C’est suffisamment inhabituel que pour être souligné : Jeannine Hercot, une dame sans emploi, est devenue lundi soir la nouvelle présidente du CPAS de Limbourg, près de Verviers. Elle découvre ce mercredi ses nouveaux bureaux.

Jeannine Hercot est la troisième à exercer la fonction depuis le début de la législature. Elle reconnaît qu’elle aura du temps à consacrer à la fonction, elle qui est sans emploi depuis deux ans. Cette ancienne ouvrière de la chocolaterie Jacques âgée de 58 ans connaît déjà certains dossiers, car elle était jusqu’à présent conseillère au CPAS.

Le début de sa présidence

Jeannine Hercot était sur les listes électorales de la majorité en 2018. Elle était en tête des voies de préférence au niveau des femmes. Lundi soir, elle a donc accepté le mandat de présidente du CPAS. Un boulot qui lui tient à cœur, car elle est née au sein même de la ville.

J’ai toujours été ouvrière dans ma vie, puis j’ai été licenciée.

RTBF

"J’ai toujours été ouvrière dans ma vie, puis j’ai été licenciée. Et le mandat qui arrive, ici, je ne l’attendais pas vraiment. Limbourg est une petite commune donc je ne vais pas avoir un salaire mirobolant. Je vais gagner moins que si j’étais toujours en usine à travailler en 3 tours".

Une ville sinistrée

Lors de ce premier jour de travail, Jeanninne Hercot sait déjà que les dossiers vont être compliqués à résoudre. Elle croule déjà sous le travail : "Je me fixe aussi comme objectif d’être à l’écoute de tous les citoyens qui vont, face à la crise énergétique, devoir faire appel au CPAS".

Ça sent toujours l’humidité.

 

RTBF

Les locaux du CPAS sont toujours marqués par les inondations, notamment au rez-de-chaussée, sans compter l’odeur d’humidité…

"Ça sent toujours l’humidité. Je n’ai pas de bureau vu que les bureaux du rez-de-chaussée sont sinistrés. Les assistantes sociales, le personnel se partagent le bureau. Je me mettrai donc où il y aura un bureau libre", mais ce n’est pas cela qui refroidit la nouvelle présidente.

Sur le même sujet

Plus d'un an après les inondations, la Royale Union Limbourg réintègre officiellement ses installations

Regions

Inondations, un an après: le Roi et la Reine à la rencontre des sinistrés à Limbourg

Regions Liège

Articles recommandés pour vous