Vivacité

Jennifer Aniston, blâmée pour avoir blacklisté des proches non-vaccinés, répond aux critiques

© Alberto E. Rodriguez / Getty Images via AFP

09 août 2021 à 15:08Temps de lecture1 min
Par François Saint-Amand

La star américaine annonçait avoir coupé les ponts avec ses proches qui refusaient le vaccin contre le covid-19. Une annonce qui n’a pas plu à une partie de ses fans. Elle s’est donc expliquée sur ses réseaux sociaux.

Jennifer Aniston est vaccinée contre le coronavirus et croit en cette étape nécessaire pour mettre un terme à la pandémie, comme elle l’a annoncé il y a plusieurs semaines sur son compte Instagram. Elle apporte toute sa confiance en la vaccination, sauf que certains de ses proches n’ont pas le même avis.

Ce refus du vaccin a eu le don d’irriter l’actrice révélée dans Friends, au point qu’elle a même décidé de prendre ses distances avec ces personnes. C’est ce qu’elle a annoncé récemment au magazine InStyle. "Je viens de perdre quelques personnes que je voyais régulièrement parce qu’ils refusaient de se faire vacciner ou parce qu’ils refusaient de dire s’ils étaient vaccinés ou non. C’est triste. C’est votre obligation morale et professionnelle d’informer les autres. C’est délicat parce que chacun a le droit d’avoir sa propre opinion mais beaucoup d’opinions ne semblent pas fondées sur autre chose que sur la peur ou la propagande" avait-elle déclaré.

Celle qui était contre les antivax

Mais cette question de santé publique n’est pas partagée unanimement par ses fans. Certains se sont dès lors étonnés de cet acte fort. Une personne lui a notamment demandé pourquoi elle s’inquiétait que ses proches ne soient pas vaccinés alors qu’elle-même était protégée par le vaccin.


►►► À lire aussi : Jean-Claude Van Damme vraiment la "pire" star invitée de Friends ? Il se défend


Jennifer Aniston a répondu à cette question dans sa story Instagram : "Parce que si vous attrapez le variant, vous êtes toujours capable de me le transmettre. Je peux être légèrement malade mais je ne serai pas hospitalisée et je n’en mourrai pas. Mais je peux le donner à quelqu’un qui n’est pas vacciné et qui a des problèmes de santé sous-jacents. Je mettrai donc sa vie en danger. C’est pour ça que je m’inquiète. Nous devons nous soucier de plus que de nous-mêmes".

Elle a également ajouté une photo contenant la phrase suivante : "Ce qui ne vous tue pas mute et se transmet à nouveau".

Loading...

Inscrivez-vous à la newsletter Vivacité!

Chaque vendredi matin, retrouvez toutes les infos de la chaîne radio proche de vous, avec les invités, les concours, les événements et l’actualité de vos animateurs.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous