RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 8/9

Jennifer Grey de Dirty Dancing explique comment elle a ruiné sa carrière

Jennifer Grey de Dirty Dancing explique comment elle a ruiné sa carrière

Extrait de Le 8-9

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 mai 2022 à 14:18Temps de lecture2 min
Par Elisée Baelongandi

À l’occasion des 35 ans du film Dirty Dancing, l’actrice principale, Jennifer Grey, a sorti une autobiographie dans laquelle elle s’étend concernant sur les étapes importantes de sa vie mais aussi celles qui ont ruiné sa carrière. C’est ce que Sara explique dans le Zap Télé du 8/9…

Cette année, la comédie romantique Dirty Dancing célébrera son 35e anniversaire. Devenu incontournable, ce pilier du cinéma musical a réussi à marquer les époques et les générations. Ce succès planétaire qui a propulsé plusieurs personnes ayant pris part à ce projet, comme le défunt Patrick Swayze, alias Johnny, décédé en 2009. Cependant quelques-uns en sont sortis les mains bredouilles, dont une qui a décidé de faire paraître un livre à l’approche de cet anniversaire symbolique…

Connue sous le nom de "Bébé" dans "Dirty Dancing", l’actrice Jennifer Grey malgré les années, est restée aux yeux du public, la jeune fille de cette œuvre sans n’avoir jamais pu incarner un autre personnage. A travers son bouquin "Out of the corner", elle explique les choix et décisions qui ont freiné sa carrière…

Ron Galella Archive – File Photos 2009
Ron Galella Archive – File Photos 2009 Getty Image

Baignée depuis son enfance dans le monde cinématographique, celle qui avait pour père un homme ayant gagné un oscar en tant que deuxième rôle, a été très rapidement confrontée au monde de la drogue durant son adolescence. Une période qui reste encoure floue pour elle, même aujourd’hui.

Dans son autobiographie, elle parle du fait qu’après la sortie et le succès du film, son partenaire "Johnny" n’a pas tardé à jouer un autre rôle également devenu mythique dans "Ghost". Un chemin que Jennifer n’a jamais pu emprunter… Alors que tout lui souriait, les complexes par rapport à son nez avec lesquels elle avait grandi et qui étaient, entre autres, entretenus par les réflexions de sa mère, ont mené à sa perte…

"Petite déjà, j’entendais ma mère me dire que si je voulais réussir comme actrice, il fallait que je change de nom et que j’arrange mon nez, signe trop criant de ma judaïté. “Les directeurs de casting ne vont pas vouloir de toi, tu dois leur rendre la tâche facile”, me disait-elle… Dans les années 50, mes parents avaient eux-mêmes fait en sorte d’être assimilés au commun des mortels, et ils étaient à mes yeux les gens les plus merveilleux du monde. […] Donc, je les ai écoutés et j’ai subi non pas une mais deux rhinoplasties, car la première avait foiré. "

Ce fut la mauvaise décision qui a assombri son chemin vers la gloire. En effet, après ces opérations, elle avait perdu cette différence qui faisait son charme dans "Dirty Dancing". Plus personne ne la reconnaissait, ce qui l’a fait tomber dans la case des anonymes

C’est autour d’un grand nombre de sujets comme son amitié avec Madona, son histoire d’amour avec Johnny Deep ou encore le mauvais état de la relation qu’elle entraînait avec son partenaire de jeu, que la grande vainqueur de la 11e saison de "Danse avec les Stars" s’étend. Sa volonté ? Laisser une fois pour toutes cette période de sa vie derrière elle, pour entamer de nouvelles aventures, en "sortant du coin" comme le dit le titre de son livre.

Getty Image

Plus d’infos sur la télévision dans le Zap télé

Pour plus d’informations sur les buzz ou les flops en télévision, suivez le Zap télé de Sara De Paduwa du 8/9 tous les jours de la semaine en radio sur VivaCité et en télévision sur la Une.

Sur le même sujet

"La méthode Cauet, une émission d’une autre époque" selon son animateur Cauet

Le 6/8

"Ce n’est pas nous qui devons cacher nos corps" Amel Bent s’attaque aux grossophobes

Vivacité

Articles recommandés pour vous