Jupiler Pro League

Jeunechamps surpris par le début de match manqué de Seraing : "C’était vraiment incroyable la paralysie générale qu’il y avait dans ce groupe"

Jeunechamps surpris par le début de match manqué de Seraing : "C’était vraiment incroyable la paralysie générale qu’il y avait dans ce groupe"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

08 août 2022 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Seraing s’est incliné face à Anderlecht ce dimanche sans vraiment lutter (3-1). Menés 3-0 après 30 minutes, les Métallos ont réalisé un début de match catastrophique qui les a propulsé directement vers leur troisième défaite en trois matchs. Une entame de match que ne comprend pas l’entraîneur José Jeunechamps comme il l’explique au micro de Lancelot Meulewaeter : "Cette première mi-temps, c’est incroyable. Je n’ai jamais vécu ça, même en tant qu’adjoint. Une paralysie à ce point, même dans la communication, les mots ne sortaient pas. C’était vraiment incroyable la paralysie générale qu’il y avait dans ce groupe. Le score en témoignait. A la mi-temps, il y a eu un petit ajustement tactique mais surtout on a essayé de libérer un peu les joueurs pour qu’ils jouent le match et pas le subir à ce point. C’était encore pire qu’à Zulte où c’était le premier match et on pouvait un peu se l’expliquer mais pas ici. Et surtout pas contre Anderlecht parce que là tu ramasses directement".

Avec le replacement de Christophe Lepoint en défense centrale, Seraing a semblé un peu plus stable et a réussi à inscrire un but à des Mauves qui géraient leur avantage Un changement tactique qui s’est surtout accompagné d’un changement de mentalité : "Mettre un peu d’expérience mais on est surtout allé les chercher un peu plus parce que leurs trois défenseurs nous faisaient mal sur leurs relances. Mais tout le monde s’est un peu libéré, l’adversaire a un peu levé le pied. On doit entamer les matchs avec une plus grande confiance en soi, avec je ne dirais pas une plus grosse envie parce que je suis certain qu’il y a de l’envie mais avec une plus grande confiance en soi en tout cas".

Seraing est la seule équipe après trois rencontres à ne pas encore avoir engrangé de points. Une situation qui n’aide pas à se mettre en confiance même si José Jeunechamps voit des améliorations à l’entraînement : "On essaie de trouver des points positifs. Des points de travail, il y en a suffisamment pour bosser. La semaine il y a beaucoup d’amélioration dans notre jeu et je ne m’explique pas cette première mi-temps avec aussi peu de confiance et de jeu. Et notre discours avait été vers ça parce qu’en semaine on voit qu’on s’améliore, la fluidité du jeu. Mais on ne le retrouve pas du tout en match. Le fait d’avoir 0 point sur 9 ne nous aide pas. D’abord du point de vue points mais aussi du point de vue confiance. Je pense que ça pourrait nous libérer pour les prochaines rencontres".

Seraing cherche également à se renforcer et le nom de Sébastien Dewaest a été cité. Le coach des Métallos ne confirme pas la rumeur mais est bien conscient que le groupe a besoin de renforts : "Il était simplement au match la semaine dernière et certains en tirent des conclusions mais c’est sûr qu’on a besoin de joueurs un peu expérimentés qui ont un peu plus de matchs dans les jambes. Mais voilà, tout le monde est au courant dans le club et je sais qu’on va aller vers ça. Les gens dans le club ont aussi envie de sauver le club, de faire partie des trois, voire des quatre équipes puisqu’il y a un barragiste, qui vont rester en division 1 et on va tout faire pour y rester".

Articles recommandés pour vous