Sports d'hiver

Jeux Olympiques d’hiver 2022 : Olav Spahl, chef de mission du COIB, espère "plus de top 8 à Pékin qu’à Pyeongchang"

Olav Spahl, chef de mission aux Jeux de Pékin, espère que les Belges feront mieux qu’il y a quatre ans.

© © Tous droits réservés

21 janv. 2022 à 17:57Temps de lecture2 min
Par Belga

La Belgique sera représentée par 19 athlètes (11 hommes et 8 femmes), engagés dans neuf sports, aux Jeux olympiques d’hiver, qui se dérouleront du 4 au 20 février à Pékin. C’est trois de moins qu’il y a quatre ans à Pyeongchang, où Bart Swings avait décroché la médaille d’argent dans le départ groupé (mass-start) en patinage de vitesse. Les Belges avaient aussi signé quatre top 8 en Corée du Sud.

Olav Spahl, qui sera chef de mission dans la capitale chinoise, espère que les Belges feront mieux qu’il y a quatre ans. "Comme pour les Jeux de Tokyo, notre objectif à Pékin sera de faire mieux que lors des précédents Jeux, et donc d’avoir plus de top 8", a déclaré Olav Spahl vendredi lors de la conférence de presse en ligne du Comité olympique et interfédéral belge (COIB). "Je suis convaincu que nous avons le potentiel pour cela et je suis optimiste quant à nos chances de réussite".

Olav Spahl vise entre cinq et huit diplômes olympiques, remis aux athlètes terminant dans le top 8. "Je pense que nous avons le potentiel pour décrocher entre cinq et huit top 8 à Pékin", dit-il. "Mais cela dépend de nombreux facteurs, comme la préparation, la situation sanitaire, le déroulement des compétitions et bien sûr la forme des athlètes et la concurrence. Mais je pense qu’entre cinq et huit top 8 est une attente réalise".

Il y a quatre ans, avec 22 athlètes, la Belgique avait envoyé sa plus importante délégation aux Jeux d’hiver depuis les Jeux de Garmisch-Partenkirchen en 1936, où 27 Belges étaient présents. On avait aussi parlé de quelque 25 athlètes à Pékin, mais ils seront finalement moins de 20.

Nous avons toujours parlé d’une marge entre 16 et 24-25 athlètes", avance Olav Spahl. "La taille de la délégation à la fin dépend fortement de la qualification des relais ou des équipes. Nous avions un projet pour un relais en shorttrack qui malheureusement n’a pu se qualifier pour les Jeux. On perd ainsi quelques athlètes. Je pense qu’avec un groupe de 19, on est autour de ce qu’on a eu à Pyeonchang. En outre, la quantité est un aspect mais la qualité est l’aspect les plus important".

À Pékin, les athlètes belges seront engagés en biathlon (Florent Claude, Thierry Langer, Tom Lahaye-Goffart, César Beauvais, Lotte Lie), bobsleigh (Sara Aerts, An Vannieuwenhuyse), Skeleton (Kim Meylemans), ski alpin (Armand Marchant, Sam Maes, Dries Van den Broecke), ski de fond (Thibaut De Marre), snowboard (Evy Poppe), patinage artistique (Loena Hendrickx), patinage de vitesse (Bart Swings, Sandrine Tas, Mathias Vosté) et short-track (Hanne et Stijn Desmet). Olav Spahl sera le chef de mission dans la capitale chinoise.

Un point d’interrogation entoure les sélections de Dries Van den Broecke et d’Evy Poppe, soumises à une décision de justice, leur sélection étant contestée respectivement par Tom Verbeke et Loranne Smans. Pjotr Dielen est quant à lui réserviste pour l’équipe de relais en biathlon, Kelly Van Petegem est réserviste pour l’équipe de bobsleigh.

En plus des athlètes, la délégation belge pour les JO 2022 comptera 29 coaches et membres du staff.

Les Belges ont décroché six médailles aux Jeux d’hiver. Micheline Lannoy et Pierre Baugniet, médaille d’or en patinage artistique en 1948 à Saint-Moritz, sont les seuls Belges à être montés sur la plus haute marche du podium aux Jeux d’hiver. La Belgique compte aussi deux médailles d’argent et trois médailles de bronze.

Sur le même sujet

Jeux Olympiques d’hiver 2022 : Armand Marchant confiant avant ses premiers Jeux

Sports d'hiver

Jeux Olympiques d'hiver 2022 : La Belgique envoie 19 athlètes à Pékin

Sports d'hiver

Articles recommandés pour vous