JO d'hiver - Pékin 2022

JO-2022 - Coup de tonnerre sur le slalom : nouvelle élimination de Mikaela Shiffrin

Slalom Dames : Nouvelle élimination de Mikaela Shiffrin

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L'Américaine Mikaela Shiffrin, déjà sortie prématurément lundi du géant des JO de Pékin, a été éliminée après quelques portes de la première manche du slalom mercredi, dont elle était championne olympique en 2014 et l'une des deux immenses favorites.

Prostrée dans la neige, la tête dans les bras, un monde s'est écroulé pour Shiffrin, la skieuse de tous les records, qui s'est finalement montrée faillible. Déséquilibrée après quatre portes seulement, elle a dû abandonner le slalom au bout de quelques secondes en première manche.

"Peut-être que j'avais dépassé ma limite, mais j'avais l'intention de faire mon meilleur ski et mes virages les plus rapides, et pour cela je devais pousser la ligne et la tactique (...) Je suis partie avec un état d'esprit très solide et j'ai été mise hors course. C'est décevant", a-t-elle déclaré lors d'un long passage en zone mixte, refoulant difficilement ses larmes.

Cette élimination surprise suit celle du géant lundi, là aussi en première manche. Il reste le super-G vendredi, puis la descente et le combiné à l'Américaine pour sauver ses Jeux, elle qui compte déjà trois médailles olympiques (or en slalom en 2014, or en géant et argent en combiné en 2018).

"Ce n'est pas la fin du monde, c'est vraiment stupide de s'en soucier autant, mais je sens que je dois me poser beaucoup de questions (...) c'est dommage mais dans 24 heures, tout le monde s'en fichera. Bon, peut-être que ça prendra un peu plus de temps", a-t-elle fini par sourire.

La championne de 26 ans, qui a remporté 47 slaloms en Coupe du monde dont deux cet hiver - record absolu dans une seule discipline -, est habituellement un prodige de régularité, au point d'avoir gagné plus du tiers des épreuves qu'elle a disputées en Coupe du monde.

La dernière fois qu'elle a été sortie dans deux courses techniques consécutives, sa spécialité, remonte à plus de 10 ans et décembre 2011; elle avait alors 16 ans.

"Dégoûtée"

Début janvier déjà, obligée de prendre plus de risques face à la domination en slalom de la Slovaque Petra Vlhova, elle était partie à la faute en slalom à Kranjska Gora (Slovénie) pour la première fois depuis quatre ans.

La skieuse du Colorado sort de deux années difficiles, marquées par le décès accidentel de son père en février 2020, puis des problèmes répétés au dos.

"Dégoûtée pour Mikaela Shiffrin, mais ça n'enlève rien à sa superbe carrière et à ce qu'elle peut encore accomplir si elle repart de l'avant. Garde la tête haute", a immédiatement tweeté l'ancienne grande championne américaine, Lindsey Vonn.

Sans Shiffrin, la course au podium s'est grandement ouverte, d'autant plus que sa rivale Vlhova, meilleure slalomeuse actuelle, n'a pris que la 8e place de la première manche, à 72/100 de l'Allemande Lena Dürr.

La Suissesse Michelle Gisin est 2e à 3/100, et la championne olympique du géant suédoise Sara Hector 3e à 12/100 avant la deuxième manche prévue à 13h45 locales.

JO-2022 - Coup de tonnerre sur le slalom : nouvelle élimination de Mikaela Shiffrin
JO-2022 - Coup de tonnerre sur le slalom : nouvelle élimination de Mikaela Shiffrin AFP or licensors

Articles recommandés pour vous