JO d'hiver - Pékin 2022

JO 2022 : L'équipe de relais belge fait un pas important vers le billet olympique à la Coupe du Monde de shorttrack

Stijn Desmet

© Tous droits réservés

Les shorttrakers belges ont fait un pas important vers les Jeux Olympiques d'hiver, ce vendredi. L'équipe de relais masculine s'est qualifiée pour les demi-finales lors des courses de la Coupe du Monde à Dordrecht, aux Pays-Bas.

En quart de finale, Stijn Desmet, Gert-Jan Goeminne, Ward Pétré et Rino Vanhooren ont battu le Japon en plus de l'Ukraine et de la Turquie. Seul le Canada a été plus rapide. La victoire sur le Japon a été particulièrement importante. "Nous avons eu beaucoup de chance", a déclaré l'entraîneur national Pieter Gysel. "Mais je dois rester honnête. Notre niveau n'était pas bon. Je suis heureux de recevoir une autre chance."

Il y a d'abord eu un faux pas, puis Kota Kikuchi n'est pas resté sur ses jambes. Le Japonais ayant été gêné, son équipe a été retenue pour les demi-finales. Le Kazakhstan, qui a encore une chance d'obtenir une place aux Jeux olympiques, participe également à la demi-finale.

Une semaine plus tôt, en Hongrie, le quatuor belge avait été plutôt décevant face au Japon. La demi-finale à Debrecen a permis aux Asiatiques d'atteindre la huitième place du classement de la Coupe du monde. La France, qui a été éliminée en quart de finale, est neuvième. La Belgique était dixième avant le début de cette épreuve finale. Si l'équipe belge gagne deux places dimanche soir, elle pourra réserver son voyage pour Pékin.

"Nous n'avons encore rien", a prévenu Stijn Desmet. "Ce sera une question de stratégie samedi", a ajouté Gysel. "Si le Kazakhstan atteint la finale, le Japon ne voudra pas rester derrière. Nous patinerons à nouveau contre le Japon. En termes de vitesse, ils sont tout simplement meilleurs."

Articles recommandés pour vous