RTBFPasser au contenu
Rechercher

JO d'hiver - Pékin 2022

JO 2022 : "Pourquoi tu as cessé de te battre ?", les Jeux de Pékin en quelques phrases marquantes

Les Jeux olympiques de Pékin, qui se terminent ce dimanche, ont été riches en succès, en désillusions et en polémiques, résumés par les déclarations les plus marquantes recueillies par l’AFP :

 

Pourquoi tu as baissé les bras ? Pourquoi tu as cessé de te battre ? Explique-moi.

L’entraîneuse de Kamila Valieva, Eteri Tutberidze, après le programme libre ponctué de chutes de la patineuse russe, testée positive à un produit dopant fin décembre et longtemps dans le doute quant à sa participation.

 

Cela ne m’inspire pas beaucoup de confiance dans son entourage, indépendamment de ce qui a pu se passer ou va se passer dans le futur, comment traiter une athlète mineure de 15 ans comme cela ?

Le président du Comité international olympique Thomas Bach à propos du manque d’empathie d’Eteri Tutberidze face à la détresse de sa patineuse.

 

"Là je me sens ridicule. Je me pose beaucoup de questions. Je suis déçue et frustrée. Je sais aussi qu’il va y avoir cet amas de mauvais commentaires sur la façon dont j’ai lamentablement échoué ces dernières semaines. C’est étrange mais je n’en ai même pas peur parce que je n’ai plus aucune énergie à y consacrer.

La reine américaine du ski alpin Mikaela Shiffrin, star annoncée des JO, après sa troisième chute.

 

Je viens de vivre les deux plus belles semaines de ma vie. Je ressens énormément de gratitude et un sentiment d’accomplissement après des années et des années de travail. C’est comme prendre une grande bouffée d’oxygène.

La skieuse freestyle chinoise Eileen Gu après avoir remporté sa troisième médaille.

 

Je n’ai pas spécialement profité des émotions des Jeux, mais c’était la façon dont je voulais aborder ces courses, rester vraiment dedans. Je n’étais pas là pour faire la fête, j’étais là pour récupérer des médailles.

Le biathlète Quentin Fillon Maillet, qui a remporté cinq des 14 médailles françaises, dont deux en or.

 

Quand les résultats sont tombés, je n’arrivais pas à lire l’écran, rien, je voyais complètement flou. Je n’ai pas réussi à voir ni les résultats, ni le classement. Rien du tout. J’ai juste déduit en entendant les gens crier.

C’est comme être dans une machine à laver d’émotions.

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, sacrés en danse sur glace.

 

J’ai bu un verre de vin avant le super-G… et après (mes coéquipiers) ont écrit sur ma porte : 'Boire du vin, skier vite'. Donc j’ai encore bu un verre avec eux hier.

La Suissesse Michelle Gisin après son sacre en combiné alpin et sa médaille de bronze en super-G.

 

"Je ne me suis jamais projeté dans l’avenir, je faisais du ski, j’aimais bien ça et, comme j’étais bon, je continuais. J’ai passé les échelons mais je ne me suis jamais projeté avec une médaille olympique ou à gagner des Coupes du monde ou quoi que ce soit.

Le skieur Clément Noël, qui a décroché l’or en slalom.

 

J’aurais aimé être à 80% de mes capacités ! Sur 10, je donne une note de 5,5 à ma condition physique. Je ne peux pas plier le genou.

La skieuse italienne Sofia Goggia après avoir décroché l’argent de la descente trois semaines après une lourde chute.

 

Tout le monde pensait que je n’arriverais pas à grand-chose dans ma vie, dans ma carrière. J’ai toujours ressenti ce besoin de prouver quelque chose et le faire encore et encore, c’est ce dont je suis le plus fier.

La légende américaine du snowboard Shaun White après la dernière compétition de half-pipe de sa carrière.

 

On m’aurait dit ça il y a trois ans sur mon lit d’hôpital, j’aurais plus que signé.

Le Français Kevin Rolland, 6e en ski half-pipe, trois ans après une chute qui a failli lui coûter la vie.

 

Si vous voulez assister personnellement à mes séances d’entraînement, je vous en prie, vous êtes les bienvenus. […] Après avoir vu comment nous nous entraînons, vous et vos lecteurs ne vous poserez plus ces questions.

Le Russe Alexander Bolshunov, triple champion olympique en ski de fond, sur les doutes engendrés par ses performances.

 

Quand il y a des atrocités en matière de droits de l’Homme dans le pays et une mauvaise position sur les droits LGBTQ, cela doit être pris en compte par le CIO.

Le skieur freestyle britannique Gus Kenworthy.

 

On a fait des puzzles, on a terminé notre deuxième puzzle aujourd’hui. Les deux étaient des chats-pizza – des chats dans l’espace avec de la pizza.

La Canadienne Cynthia Appiah, engagée en bobsleigh à deux, tentant de se distraire dans la bulle sanitaire.

 

La quarantaine n’a pas été facile à supporter. C’était beaucoup de jours épuisants, surtout mentalement. Je ne le souhaite à personne.

Le patineur artistique allemand Nolan Seegert, isolé après avoir été testé positif au Covid-19.

Articles recommandés pour vous